Direction, syndicats et actionnaires de la SNCM se retrouvent aujourd’hui à 14h à la préfecture de Marseille pour une réunion de la dernière chance.

Le but est de tenter de sortir la compagnie maritime de la tourmente.

L'Etat et l'actionnaire majoritaire Transdev plaident toujours pour un redressement judiciaire qui permettrait d’effacer les dettes de la SNCM, condamnée par Bruxelles à rembourser 440 millions d’euros, et de créer une nouvelle société plus attractive.

Une solution rejetée par les syndicats.

suspension de la grève à la sncm
suspension de la grève à la sncm © reuters
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.