C'est le cinquième plus grand salon du jeu vidéo au monde. La Paris Games Week ouvre ses portes au public ce matin et jusqu'à dimanche. Le grand public pourra aussi découvrir la réalité virtuelle : on nous le promet, ce sera LA grande révolution de 2016.

Cette année, le SELL (le Syndicat des Éditeurs de Logiciels de Loisirs) qui organise la Paris Games Week espère battre un nouveau record : celui de la fréquentation, avec 300.000 visiteurs attendus jusqu'à dimanche . Il faut dire que tout est fait cette année pour attirer les joueurs réguliers ou occasionnels : des centaines de consoles de jeu, des milliers de manettes, des tournois amateurs ou professionnels et une trentaine de nouveaux jeux jamais présentés auparavant (c'est une première pour le salon parisien).

► ► ► EN IMAGES | Venez arpenter les allées du salon dans notre diaporama

Le jeu vidéo est désormais un loisir bien implanté en France, **c'est tout simplement la deuxième industrie culturelle dans le pays, derrière le livre mais devant le cinéma.** Selon l'étude annuelle de Gfk pour le SELL, 74 % des personnes interrogées estiment qu'il s'agit d'un loisir pour toute la famille (et donc plus seulement les enfants ou les ados). **Les trois-quarts d'entre eux disent jouer au moins occasionnellement, et ce quel que soit leur âge.** Tout ça se traduit par des retombées économiques : le secteur est revenu à l'équilibre l'année dernière, avec l'adoption plus massive des consoles dites "de huitième génération" (Wii U, X-Box One et Playstation 4). **Sept millions de machines ont trouvé preneur depuis leur lancement.** ### La réalité virtuelle, dernière ligne droite avant la commercialisation Lors de ce Paris Games Week, **le grand public pourra aussi découvrir la réalité virtuelle** : on nous le promet, ce sera LA grande révolution de 2016 dans le domaine du jeu vidéo. Des mois, des années même que les technologies sont en développement, et ce salon sera le dernier avant l'arrivée des casques de réalité virtuelle dans les foyers français. **Pour le président du SELL, Jean-Claude Ghinozzi** , la réalité virtuelle pourrait avoir le même impact que la détection de mouvement avec la Wii de Nintendo, lancée il y a dix ans et qui a attiré un nouveau public.
Plusieurs constructeurs sont sur la ligne de départ, dont le géant japonais Sony. **Nicolas Doucet travaille sur le Playstation VR** , le casque lié à la console du même nom. Pour lui, c'est une révolution qui s'annonce, après des décennies d'errance pour cette technologie pas toujours convaincante. > C'est quelque chose qui est revenu tous les dix ans depuis les années 80, et à chaque fois ce n'était pas le bon moment. **Ce coup-ci, les technologies sont là, les expériences sont là.** Cette fois, c'est le bon moment, et ça ne va pas se limiter au jeu vidéo.
On attend de voir si (enfin) la réalité virtuelle trouve son public, au-delà des fans de jeu vidéo.
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.