Un reportage signé Nasser Madji

Manifestation Florange
Manifestation Florange © Francois Hollande

La déception ! C’est le sentiment qui domine après l’annonce hier du gouvernement, qui dit vouloir faire le maximum pour trouver un repreneur et ainsi éviter la fermeture des deux hauts fourneaux de Florange en Moselle, où se trouve la filière chaude, c'est-à-dire la production d’acier.

Arcelor Mittal garderait la filière froide c'est-à-dire la transformation de l’acier, mais plus d’un millier d’emplois seraient menacés.

La visite d’Arnaud Montebourg, le ministre du Redressement productif, hier, n’y a rien changé.

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.