14 millions et demi de foyers ont déjà franchi le pas, soit un peu plus d'1/3 des Français. Mais le gouvernement veut aller plus loin et inciter les déclarations de revenus sur Internet.

Des annonces sont attendues demain en conseil des ministres. L'exécutif pourrait notamment, selon Les Echos , décider la mise en place d'une amende de 15 euros pour les contribuables déclarant plus de 50 000 euros par an, s'ils continuent à privilégier la version papier.Seulement voilà, déclarer ses revenus sur Internet, l'idée ne plait pas à tout le monde.

Impots
Impots © Radio France / valeria emanuele

Maxime Debs l'a constaté en se rendant hier devant un centre d'impots, du 16ème arrondissement de Paris.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.