Vendredi soir, ils seront sur la scène de la MC 93 de Bobigny, en Seine-Saint-Denis. Six détenus du centre pénitentiaire de Meaux-Chauconin interprètent un "opéra hip-hop", imaginé par le chorégraphe Hervé Sika, avec l'Orchestre de Chambre de Paris. Reportage en prison, pour une des dernières répétitions.

Le spectacle mêle théâtre, musique classique, hip hop et danse, autour de la boxe
Le spectacle mêle théâtre, musique classique, hip hop et danse, autour de la boxe © Radio France / Rémi Brancato

Vendredi soir,  détenus de la prison de Meaux-Chauconin, en Seine-et-Marne, sortiront des murs, le temps d'une représentation exceptionnelle à la MC 93 de Bobigny, en Seine-Saint-Denis. Tous travaillent depuis neuf mois à la réalisation de "Douze cordes", un spectacle qu'ils ont co-écrit

Ce projet, porté par le chorégraphe Hervé Sika et sa compagnie MOOD/RV6K, l'Orchestre de Chambre de Paris et le service pénitentiaire d'insertion de probation de Seine-et-Marne (SPIP 77), rémunère pour la première fois les détenus pendant le travail de création. France Inter a assisté à l'une des toutes dernières répétitions au centre pénitentiaire de Meaux-Chauconin.

Un réflexion sur la violence au cœur du projet

Dans ce spectacle, qui mêle danse, musique, théâtre et boxe, huit personnes incarcérées pour des faits de violences ou ayant, ont participé à l'écriture avec le chorégraphe. Ils interprètent ainsi leurs propre textes, qui, par le prisme du combat de boxe, évoquent la détention, la liberté, la violence et les regrets. 

Ils se retrouveront vendredi sur scène aux côtés de cinq instrumentistes de l'Orchestre de chambre de Paris, qui intervient depuis plusieurs années à la prison de Meaux, et de trois autres musiciens associés. Leur travail donnera aussi lieu à un documentaire, qui retrace la création du spectacle, réalisé par Emmanuel Courcol et produit par Robert Guédiguian et Marc Bordure.

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.