En Belgique, des associations craignent que le parc Maximilien de Bruxelles devienne la nouvelle "jungle de Calais", démantelé fin 2016. 500 migrants y vivent.

Ils s'y sont installés cet été, et proviennent d'Erythrée, du Soudan du Sud et du Burkina Faso. Les ONG demandent la mise en place d'un centre d'accueil officiel pour éviter la "jungle". Les autorités refusent.

Comment s'improvise la vie dans ce parc de la capitale belge ? Qu'espèrent ces migrants ? A Bruxelles, le reportage de Laxmi Lota.

►►► ECOUTER | Un parc de Bruxelles nouvelle jungle de Calais ?

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.