Quels sont les véritables bienfaits de la méditation pour les enfants ? Pourquoi les faire méditer ? Pour les relaxer, réguler leurs émotions, accroître leur attention, leur faire vivre pleinement le moment présent ? Nous verrons quels sont les véritables bienfaits de la méditation pour les enfants.

Faut-il faire méditer les enfants ?
Faut-il faire méditer les enfants ? © Getty
  • Quelles vertus  de la méditation notamment pour les tout-petits ? Et pour les adolescents ? 
  • Tous les enfants sont-ils aptes à méditer ? Quelles sont les contre-indications ? 
  • Question polémique : est-ce le rôle de l’école publique de faire méditer les enfants ? 
  • Doit-on mélanger la laïcité et une forme de spiritualité ? 
  • Et puis la méditation à l’école permet-elle de favoriser les apprentissages ou encore de réduire la violence à l’école ? 

Enfin, à quoi ressemblerait un monde où tous les enfants seraient calmes et attentifs comme des grenouilles, pour reprendre le titre du célèbre livre de notre invitée Eline Snel… Des enfants plus obéissants, plus dociles ? 

La méditation s’inscrit-elle dans la volonté d’élever des enfants parfaits, zéro défaut ? 

  • Dans ce cas plus de Guerre des boutons ni d’Elève Ducobu
  • Faites-vous méditer vos enfants ? La méditation est-elle utilisée dans leur école ? 
  • Quels bienfaits et quelles limites avez-vous constaté ? 

Si vous ne comprenez pas que l’on fasse méditer les enfants, n’hésitez pas à nous appeler au 01 45 24 7000, sans oublier l’appli France Inter et la page Facebook de GBVF.

avec 

  • Eline Snel, (trad Pascale Fougère) thérapeute, autrice de L’éveil de la petite grenouille, Les Arènes
  • Corinne Isnard Bagnis, néphrologue, autrice de La méditation de pleine conscience, Que sais-je 
  • Laurence de Gaspary, présidente de l’Association Enfance et Attention, anime des ateliers « méditation et philosophie ». 
  • Petit coup de fil : Patrick Ben Soussan, Pédopsychiatre et praticien hospitalier spécialiste des centres de lutte contre le cancer. Auteur de De l'art d'élever des enfants (im)parfaits, Erès
  • Petit coup de fil : Didier Pleux, Docteur en psychologie du développement, psychologue clinicien, psychothérapeute et auteur de référence pour les sujets d’éducation, Développer la concentration de son ado, Odile Jacob

Focus : Denis Peiron, La Croix

Extraits de l'émission

Qu'est-ce que la méditation de pleine conscience ? Corinne Isnard Bagnis nous répond : "Il s'agit de changer la façon dont on est présent à ce qui nous arrive au quotidien et peut-être de se rapprocher davantage que nous avons été comme enfant. L'intérêt est d'être en prise directe avec nos sensations, avec nos émotions, avec nos pensées, et être vraiment complètement tournés vers nos ressentis". 

La question de la "pleine conscience" est encore un débat, car il est difficile, notamment pour les chercheurs de définir la conscience. Ainsi, on va notamment parler de "pleine présence", car "ça nous ramène vraiment plus directement à l'idée de mobiliser notre attention pour se reconnecter davantage à notre corps et à nos sensations". 

C'est le professeur de médecine américain Jon Kabat-Zinn qui a popularisé et surtout laïcisé la méditation en lançant un programme d'enseignement de la méditation sans passer par le bouddhisme. De cette manière, de nombreuses personnes ont pu se tourner vers ce programme, sans avoir à pratiquer le bouddhisme. A noter qu'à la base, il a été conçu pour les soignants et leurs patients. 

Eline Snel nous explique comment elle enseigne la méditation aux enfants : "Je leur dis de regarder la grenouille, car nous avons une chose en commun avec elle : nous pouvons nous asseoir calmement, tout en étant connecté au reste du monde. Pour les enfants, c'est très important de voir la respiration et le ventre de la grenouille se gonfler, se dégonfler. Ils vont faire pareil et cette manière de respirer va automatiquement les mettre dans cet état de conscience". 

Elle a découvert le travail sur l'esprit et la méditation lorsqu'elle était enfant. A 10 ans, elle a un accident de ski qui la cloue dans un lit d'hôpital durant un mois. Malheureuse et effrayée, elle a pourtant remarqué que ses peurs s'envolaient lorsqu'elle regardait un dessin de Mickey Mouse, présent sur l'un des murs de sa chambre. Sa réflexion l'a amenée alors à penser qu'elle n'était pas définie par ses peurs et ses angoisses, qu'elle était plus que cela, ce qui l'a poussée vers la pleine conscience et la méditation. Plus tard, ce sont ses enfants et son travail qui l'ont amenée à repenser la solution que pouvait être la méditation. 

Tous les enfants peuvent être nos professeurs.

Ali Rebeihi se tourne vers Laurence de Gaspary, qui anime des ateliers dans les écoles : "dans tous les établissements où je suis intervenue, je n'ai pas eu de problème puisqu'on organise généralement des réunions préalables avec les enseignants et les directeurs d'établissements qui comprennent très bien ce qu'on fait. Et de mieux en mieux même puisque la pratique est de plus en plus médiatisée". 

Demain, on se demande s’il est encore possible de ne plus laisser de traces sur Internet, bref de vraiment effacer l’historique.

Programmation musicale
L'équipe