Presque toutes les femmes subissent ou ont subi un inconfort, un désagrément, une souffrance plus ou moins forte liée à un contraceptif médicamenteux. Parlons des alternatives offertes aux jeunes générations avec la gynécologue, Danielle Hassoun, et la journaliste et auteure, Sabrina Debusquat.

Cours d'éducation sexuelle avec différentes méthodes contraceptives
Cours d'éducation sexuelle avec différentes méthodes contraceptives © Getty / Peter Dazeley

Bien qu’elle ait libéré les femmes de la peur d’enfanter en faisant l’amour, la pilule entraîne des effets secondaires, qu’il s’agisse de nausées, de douleurs, d’épisodes dépressifs, d’acné, de migraine, de baisse de libido ou encore dans certains cas, de risques graves comme l’embolie pulmonaire ou l'accident vasculaire cérébral.

Quelles sont les alternatives offertes aux jeunes générations qui ne veulent plus affronter les risques liés à la pilule estroprogestative ou à la contraception hormonale ?

Que vous soyez une jeune femme ou octogénéraire, vous pouvez réagir, témoigner : 01 45 24 7000, sans oublier l’appli France Inter et la page Facebook de GBVF.

Les hommes peuvent également témoigner.

avec

  • Sabrina Debusquat, journaliste, auteure de Marre de souffrir pour ma contraception, paru aux éditions Les Liens qui libèrent 
  • Danielle Hassoun, gynécologue.

La petite philosophie de la vie quotidienne Thibaut de Saint Maurice 

Demain, on s’intéresse aux conditions pour être bien chez soi, dans sa maison ou son appartement. Dîtes-nous quel est l’habitat de vos rêves ? Pourquoi vous sentez-vous bien chez vous ? Une émission en partenariat avec le hors-série de Psychologies Magazine, Ce que ma maison dit de moi.

Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.