D'où nous vient la coutume de la fête d'anniversaire ? Quel rite vient t-elle célébrer ? Pourquoi comptons-nous nos années de vie ? Sommes-nous toujours obligé d'apprécier cette occasion qui aux yeux de beaucoup semble souvent immanquable ?

Fêter son anniversaire
Fêter son anniversaire © Getty / Cultura RM Exclusive/Marcel Weber

C’est mercredi, et vous avez peut-être décidé d’organiser un goûter d’anniversaire pour vos enfants ou vos petits-enfants… À la bonne franquette, avec un gâteau maison et des ballons multicolores. Ou bien, si vous en avez les moyens avec l’aide d’un prestataire privé ?

Une fête à thème, avec mise en scène sur les réseaux sociaux, pâtisseries spectaculaires, spectacles privés… Avec un risque de surenchère

Quand on est jeune, on attend avec impatience de fêter ses 6, 7, 8 10 ans... Nous verrons pourquoi il est important que les enfants et les adolescents comprennent ce rituel.

Mais une fois parvenus à l’âge adulte, beaucoup éprouvent un peu moins d’impatience à le célébrer ? Pourquoi organiser un événement mémorable pour ses 40, 50 ou 60 ans, alors que se profile petit à petit le bout du tunnel ?

Certains éprouvent même un blues, un stress, à l’approche cet événement…

Et vous, aimez-vous le fêter ? Ou alors fuyez-vous comme la peste la célébration du jour qui vous a vu naître ? Dîtes-nous également ce que vous pensez des anniversaires d’enfants de plus en plus spectaculaires ?

Avec nous pour en parler

Christian Heslon, maître de conférence en psychologie des âges de la vie

Dorothée Monestier,l’organisatrice de fête d’anniversaire

Abdu Gnaba, anthropologue 

Intervenez 

N’hésitez pas à partager votre avis au 01 45 24 7000, à réagir sur l’appli France Inter et sur la page Facebook de Grand bien vous fasse ! 

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.