En 2018, ça s’appelle le "nesting", nouvelle mode, chère aux Scandinaves avec la vogue du hygge et du lagom…Pourquoi aimez-vous rester chez vous ? Ou au contraire pourquoi détestez-vous cet esprit casanier ?

Home sweet home...
Home sweet home... © Getty / franckreporter

Ce week-end, pour se préserver des vents violents du dehors… Beaucoup de Français et de Parisiens en particulier n’auront pas le cœur à sortir de chez eux…

C’est l’occasion de s’intéresser au plaisir de rester chez soi, seul ou entouré de ses proches, comme mode de vie tout au long de l’année... Un besoin pas forcément régressif ou individualiste…

L’idée c’est plutôt de reconstituer ses forces chez soi pour mieux embrasser le monde

D’explorer confortablement les charmes de son intérieur, faire le tour de son monde domestique…

En 2018, on ne parle plus de cocooning, mais de nesting, c’est à dire la joie de profiter de son nid intérieur… Face au fracas du monde : édifier chez soi un joyeux havre de paix, pour recharger ses batteries, se recentrer, se retrouver, ralentir, diminuer son stress…

Cuisiner, jardiner, bricoler, se prélasser, coudre, regarder des films ou des séries, lire confortablement, se déconnecter… Bref, fuir un instant la société de consommation et les tensions sociales…

Avec :

  • Flavia Mazelin Salvi, journaliste chez Psychologies Magazine
  • Christilla Pellé Douël, journaliste chez Psychologies Magazine
  • Valentine Cinier, auteure de Mon cahier Hygge (éditions Solar)
  • Petits coups de téléphone avec : Caroline Siavy (du magazine Elle) et Abdu Gnaba (anthropologue, pour Bricole-moi un mouton paru aux éditions Harmattan )
  • Guillemette Odicino
  • + la chronique "L’éternel retour" d'Eric Libiot (Partenariat L’Express)

Lundi, on se demande si l’alimentation ultra-transformé est un poison pour notre santé ? Une émission en partenariat avec l’émission Enquête de Santé sur France 5. Et vous parvenez-vous à éviter l’alimentation ultra-transformée ? 01 45 24 7000…

Programmation musicale
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.