Parmi toutes les choses tristes survenues pendant l'épidémie de Covid-19, des histoires comme celle de Thérèse et Alexis Huet, mariés depuis 60 ans, qui décèdent à une heure d'intervalle à l'hôpital. Ou celle d'un couple qui se rencontre la veille du confinement qui prend le temps de se découvrir par téléphone.

Toutes ces histoires d'amour ont été des révélateurs
Toutes ces histoires d'amour ont été des révélateurs © Getty / Westend61

Bonjour à tous, soyez les bienvenus en direct de la Maison de la Radio, pour un Grand bien vous fasse qui accompagne votre quotidien en voie de dé-confinement.

Histoires d’amour, de solidarité, de deuil…

Tous ensemble à la maison, encore quelques jours... Nous vous relaterons l’histoire de personnages qui ne sont pas des héros, mais des gens ordinaires dont la vie a basculé à cause d’une pandémie. Ce coronavirus qui a révélé nos caractères et nos failles. 

Et vous quelles sont les histoires étonnantes du Covid-19 que vous avez vécu ? Le standard vous est ouvert  sans oublier la page Facebook de GBVF. 

  • Parmi ces belles histoires, celle de Thérèse et Alexis, agriculteurs, mariés depuis 60 ans, qui hospitalisés à Sablé-sur-Sarthe meurent tous les deux à une heure d’intervalle… L’Obs a eu envie d’aller plus loin et a rencontré une famille avec beaucoup d’amour.
  • Ou encore l'histoire d'un couple, sorte de Tristan et Iseult qui se rencontrent juste avant le confinement en mars. Ils se sont plu, mais ne se sont pas embrassés. Ils tricotent depuis la mi-mars leur relation par téléphone.

avec : 

  • En partenariat L’Obs avec Doan Bui 
  • Cécile Guéret, psychothérapeute 
  • Témoin : Anaïs Huet

Le temps de réfléchir :  La sortie du confinement avec Pascal

Avec Laurence Devillairs : "On avait pensé le début avec le philosophe qui avait écrit "Tout le malheur des hommes vient d’une seule chose, qui est de ne savoir pas demeurer en repos, dans une chambre"... Et si on pensait la sortie du confinement encore avec lui ?

Comme on nous parle d'une sortie qui n'en sera pas tout à fait une, Pascal parlait de savants demi-habiles qui ne proposent que des demi-remèdes pires que le mal. 

Et si le lendemain de la sortie rimait avec de la mise en présence complète ? En donnant par exemple des prénoms, qui se cachent derrière tous les chiffres donnés depuis le début de la crise. Et ce serait peut-être l’occasion de vivre nos vies pleinement, entièrement."

Le temps de regarder une série : "L'agent immobilier" sur Arte

Xavier Leherpeur : "Olivier est un agent immobilier à la dérive. Depuis leur séparation, son ex femme ne veut  plus lui adresser la parole et sa fille ne croit pas un traître mot des nombreuses promesses qu’il ne tient jamais. Son agence périclite. Il est obligé de squatter les appartements qu’il est censé vendre sans grande conviction... 

Une mini série drôle et inquiète qui interroge le sens du mot "destinée" et questionne la notion de paternité, portée par le style absurde, décalé et frappadingue de ses deux auteurs Etgar Keret et Shira Geffen."

Le temps de regarder la tv : 'Le monde selon Jeff Goldblum'

Avec  Redwane Telha : "Le visage de Jeff Goldblum, c'est une madeleine de Proust pour toute ma génération. C'est l'une des stars de la saga Jurassic Park. Une figure de la pop culture mondiale... ça fait du bien de voir Jeff Goldblum aborder ces sujets ! Parce qu'au delà du plaisir que l'on a à entendre parler de glace ou de barbecue, la force du programme, c'est Jeff Goldblum lui même. 

Parce qu'il est cool Jeff Goldblum. Un dandy excentrique à l'œil pétillant qu'on adore voir s'enthousiasmer pour toutes ces choses. C'est un réel plaisir de voir cette silhouette de presque 2 mètres s'agiter dans tous les sens tout en dissertant sur des futilités."

Les humoristes de France inter : Le retour du trafic de pangolins : bientôt le Covid-20, 21...?

Avec Tanguy Pastureau. "Suite au Covid-19, on pourrait penser qu’on a retenu la leçon, parce que le pangolin est suspecté d’être vecteur de contamination, donc on devrait le laisser tranquille. Comme on a fait avec François Bayrou quand on a compris que le centrisme, c’était plié. Mais un article de Science et Avenir nous apprend que non..."

Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.