Certaines pseudos thérapies prétendent changer l’orientation sexuelle des gays, des lesbiennes ou des bisexuels.

Homosexualité : les dangers des thérapies de conversion
Homosexualité : les dangers des thérapies de conversion © Getty / Hero Images

Bien que l’Organisation Mondiale de la santé ait cessé de considérer l’homosexualité comme une maladie mentale en 1990, et la France comme une pathologie psychiatrique en 1992, seulement…

Certains groupes religieux, certains thérapeutes dévoyés se sont donnés pour mission d’éradiquer l’homosexualité, considérés comme une pathologie, un handicap, une tare, une déviance.

Il faut rappeler qu’au XIXe siècle, d’éminents psychiatres comme Carl Westphal ou Richard Krafft-Ebing ont tenté de percer le fonctionnement du cerveau des homosexuels.

Désormais dans de nombreux pays, l’homosexualité n’est plus psychiatrisée ni médicalisée, mais vous le verrez certains de ces groupes religieux ont pris le relai en prétendant soigner des comportements considérés comme déviants, voire démoniaque.

N’hésitez pas à témoigner ce matin au 01 45 24 7000, sur l’appli France Inter, et sur la page Facebook de GBVF.

Avec

  • Jean-Loup Adénor et Timothée de Rauglaudre, journalistes, pour leur enquête Dieu est amour ed.Flammarion
  • Guillaume Fond, psychiatre
  • Au téléphone: Jérémy Falédam, coprésident de SOS Homophobie

Chronique Pas son genre de Giulia Foïs

Demain on s’intéresse aux vices et vertus du chocolat au 01 45 24 7000. Quel rapport entretenez-vous avec ce produit hautement addictif ?

Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.