À l’occasion de la journée spéciale sur France Inter, on se demande pourquoi préserver la biodiversité reste le meilleur contrepoison à l’expansion des pandémies, qui risquent de se multiplier si nous n’agissons pas suffisamment vite au cours de cette décennie cruciale.

Quand l'effondrement de la biodiversité nous rend toutes et tous malades
Quand l'effondrement de la biodiversité nous rend toutes et tous malades © Getty / Javier Zayas Photography

Comme le rappelle notre invitée Marie-Monique Robin, de nombreux scientifiques alertent sur le fait que la destruction de la biodiversité contribue à l’émergence de maladies infectieuses comme la Covid-19. 

Vous verrez, par exemple, pourquoi les orpailleurs en Guyane contribuent à l’émergence de maladies infectieuses.

Nous attendons toutes vos questions sur les liens entre la biodiversité et notre santé, au 01 45 24 7000, sur l’appli France Inter et sur la page Facebook de l’émission. 

Avec nos invités

  • Laurent Tillon, biologiste, ingénieur forestier à l’Office national des forêts.
     Auteur de Etre un chêne, sous l'écorce de Quercus - Editions Actes Sud.
  • Marie-Monique Robin, journaliste et réalisatrice, lauréate du prix Albert-Londres (1995), elle publie La Fabrique des pandémies: préserver la biodiversité, un impératif pour la santé planétaire - Editions La Découverte, 2021 avec Serge Morand
  • Vincent Maréchal, virologue

Aller plus loin

LIRE | Covid - "Préserver la biodiversité est la solution pour lutter contre les pandémies" selon Marie-Monique Robin

Programmation musicale
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.