Que se passe-t-il quand nous comparons notre vie à celle de nos amis, de nos voisins, de nos collègues de travail, d’un beau-frère, d’une soeur, dans la vraie vie ou sur les réseaux sociaux ? Quelles sont les émotions en jeu provoqué par cette comparaison sociale ?

Pourquoi se comparer aux autres rend malheureux ?
Pourquoi se comparer aux autres rend malheureux ? © Getty / Shannon Fagan

Pourquoi notre estime de soi chute-t-elle après avoir exploré la vie des autres sur des réseaux sociaux cmme Facebook, Instagram, Tik Tok ou Snapchat ? 

Dans quel cas la comparaison sociale est-elle bénéfique, crée-t-elle de l’émulation ? 

Et au contraire, dans quelle circonstance fait-elle naître des sentiments envieux ? 

L’envie, ce poison, cette bile qui peut susciter la calomnie et le pire, comme l’affaire Grégory ou l’affaire Flactif… 

Sans aller, jusque là, nous verrons pourquoi il est important de ne pas toujours se comparer aux autres, de ne 

pas les envier, et cultiver son propre jardin sans jeter un œil sur celui du voisin… 

Vaste programme, je vous l’accorde… 

Nous attendons toutes vos questions et vos témoignages au 01 45 24 7000, sur l’appli France Inter et sur la page Facebook de GBVF.

avec

  • Jean-Michel Oughourlian, Ancien professeur titulaire de psychopathologie clinique à l’Université La Sorbonne Paris V et ancien neuropsychiatre à l’Hôpital américain de Paris, auteur d'_Optimisez votre cerveau ! (_ed.Plon)
  • Ilios Kotsou,Docteur en psychologie
  • Michael Stora,Psychologue et psychanalyste. Fondateur de l’Observatoire des Mondes Numériques en Sciences Humaines, auteur de _Et si les écrans nous soignaient ? (_ed.Eres)

La chronique Choses (presque) Vues d’Eric Libiot

Partenariat Femme actuelle avec Marie-Laure Zonszain

Demain, pourquoi Tintin nous fait du bien

Programmation musicale
L'équipe