Les psys sont-ils trop présents dans nos vies, sont-ils omniprésents

Des psys trop présents ?
Des psys trop présents ? © Getty / Sally Elford

Y a-t-il trop de psys dans nos vies ?

Qu’il s’agisse de réparer un chagrin d’amour, d’accompagner un deuil, de réagir face à une crise d’adolescent, de nous aider en cas de panne sexuelle, d’anticiper sa retraite, d’amortir le choc d’un licenciement de comprendre le comportement du président de la République ou d’une star du divertissement…

Les psys se nichent partout, pour nous accompagner quand ça va mal, nous conseiller pour aller encore mieux, analyser nos comportements qu’ils soient pathologiques ou non…

Comment expliquer ce besoin d’être psychologiquement accompagné de l’enfance à la vieillesse ?

Est-il sain de psychologiser à outrance nos existences, notre vie collective et sociale ?

Et vous qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à témoigner au 01 45 24 7000, par courriel, sans oublier l’appli France Inter et la page Facebook de GBVF.

avec

Chronique Christophe André  

Demain, comment bien accueillir les nouveau-nés, comment respecter leurs besoins physiologiques, leurs besoins d’attachement, leurs bien-être, comment ne pas les traumatiser dans les premiers jours de leur vie, comment reconnaître les signaux qu’ils nous envoient, comment les consoler au mieux.  Nous recevons la pédiatre Bernadette Lavolay et l’infirmière puéricultrice Anne Lucas.

Nous attendons toutes vos questions sur la naissance et les tous premiers mois par courriel, sans oublier l’appli France Inter et la page Facebook de GBVF.

Programmation musicale
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.