Pression des résultats, des bonnes notes, de la meilleure éducation, du meilleur sportif, du plus actif, du plus débrouillard, du plus bricoleur... Certains enfants et ados peuvent parfois ressentir une pression parentale qui les mène jusqu'au burn-out. Enfants, ados, venez témoigner !

Les parents attendent-ils trop de leurs enfants ?
Les parents attendent-ils trop de leurs enfants ? © Getty / Marko Geber

Nous souhaitons de belles choses pour notre progéniture mais jusqu’où doit-on faire peser nos projections, nos rêves sur leurs épaules ? Notamment dans le domaine scolaire et de leur avenir professionnel… Je pense par exemple à cette amie qui souhaitait que sa fille devienne médecin alors qu’elle rêvait de brûler les planches.

Comment concilier les désirs des enfants, le respect de leur choix, et les ambitions parentales ? Faut-il renoncer à cette hyper-parentalité au risque de culpabiliser, alors qu’on ne souhaite que le bien de ses enfants ? On s’intéressera également à la compétition scolaire qui peut conduire à une phobie de l’école.

Avec :

  • Marie-Rose Moro, pédopsychiatre, psychanalyste, praticien hospitalier en psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent à l'université Paris-Descartes
  • Aline Nativel id Hammou, psychologue clinicienne spécialisée dans le domaine de l'enfance, de l'adolescence et de la famille, auteur de « La charge mentale des enfants » Ed.Larousse
  • Denis Peiron, journaliste spécialiste de l'éducation à La Croix
  • Gwenaëlle Boulet, rédactrice en chef du magazine Astrapi

Questions et témoignages au 01 45 24 7000, sur notre page Facebook ou à l'adresse grandbienvousfasse@radiofrance.com

Programmation musicale
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.