Etes-vous un adepte de la mauvaise foi ? Quelles sont vos armes ? Vivez-vous ou travaillez-vous avec une personne qui fait preuve de mauvaise foi ? Quelques clés pour cultiver votre mauvaise foi, et savoir la parer en famille, entre amis, au travail...

Comment cultiver sa mauvaise foi ?
Comment cultiver sa mauvaise foi ? © Getty / Flashpop

Nous vous délivrerons quelques clés pour cultiver, joyeusement, votre mauvaise foi, en famille, entre amis, au travail, en toute légèreté. Comment avoir raison surtout quand on a tort !Vous connaîtrez également deux ou trois techniques de ceux qui veulent toujours avoir raison.

"La mauvaise foi c'est l'idée de convaincre l'autre, même si l'on sait que ce que l'on dit n'est pas forcément la vérité."
"On ne peut pas raisonner quelqu'un de mauvaise foi, puisque la vérité n'a pas d'importance, et c'est ce qui est déstabilisant."

"Il existe néanmoins quelques techniques qui peuvent désarçonner une personne qui s'entête : 

  • Douter de sa sincérité de la personne
  • Feindre l’ignorance : vous n’êtes pas au courant de ce dont on parle
  • Instiller le doute : répondre à une question par une question
  • Jouer la corde ultra-sensible 
  • Faire croire à la personne que l’on est d’accord avec elle : prendre ses mots pour feindre l’accord, pour décrédibiliser sa thèse...."
  • Jouer sur la peur
  • Pratiquer la rupture de ton
  • Etc..."

Avec : 

  • Isabelle Chataignier et Charles Haroche, co-auteurs du Petit manuel de la mauvaise foi ed.First
  • Nicolas Tenaillon, professeur de philosophie

La personnalité du jour, son regard sur Le monde d'après : Dominique Méda

Dans cette seconde partie de l’émission, la grande sociologue Dominique Meda a partagé son regard sur notre société déconfinée. Extraits de ce qu'elle a dit : 

"Cette période de confinement a exacerbé les inégalités. Et les personnes qui ont tenu le pays à bout de bras (aides à domicile, infirmières...) sont très peu payées : 1300€ pour un temps complet et souvent, comme ce sont des femmes, elles ne travaillent qu'à temps partiel. Il faudra probablement repenser l'échelle des salaires en fonction de l'utilité des métiers."

"On doit se poser la question de continuer le télétravail."

"Cette crise doit être un coup de semonce et elle exige une bifurcation radicale. Elle a mis au jour la grande fragilité de nos sociétés. Et la prochaine fois, la crise sera climatique, et sera pire encore : sécheresse, cyclones...  Et on doit s'y préparer. C'est pour cela qu'il faut un investissement massif dans la transition écologique et adopter des pratiques de sobriété."

"On doit réévaluer les métiers : répond-t-il à nos besoins sociaux essentiels : se nourrir, de soigner, se loger… On a aussi besoin de lire, et de se cultiver."

"Il faut relocaliser et produire des biens et des services plus durables."

Répondeur #Maviedeconfiné-e

Laissez votre message au  01 56 40 68 68

Le temps de cuisiner : 

Nous prendrons le temps de cuisiner maison avec notre chef Grégory Cohen. Au menu : petit farci végétarien et cake marbré au caramel.

Le temps de lire : 

Et le temps de lire, ce sera avec Christilla Pellé-Douël qui évoquera, Sur la route et en cuisine de Rick Bass. "L'écrivain américain vit dans une maison qu'il a construit après un divorce qui l'a mis à plat. Pour surmonter l'épreuve, il a cherché de la ressource dans les lectures, l'amitié et la cuisine. Il est parti en voiture avec sa batterie de cuisine et quelques étudiants sur la piste d'écrivains. A ces auteurs, il cuisine de bons petits plats..."

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.