Si la féminisation de notre langue suscite beaucoup passions, celle-ci permet d'interroger la question de l’égalité hommes/femmes dans notre pays. Au-delà de la sphère purement linguistique, notre langue exprime avant tout de nombreux enjeux sociaux. Retour sur les bienfaits notamment de l'écriture inclusive.

Pourquoi la féminisation de la langue française nous fait du bien ?
Pourquoi la féminisation de la langue française nous fait du bien ? © Maxppp / LE TELEGRAMME

On le sait depuis les bancs de l’école, le genre grammatical masculin l’emporte sur le féminin. Et c’est pour cela que l’’écriture inclusive vise à démasculiniser notre langue, selon ses partisans.

Nous verrons que l’histoire de notre langue est révélatrice du retard dans l’égalité hommes/femmes dans notre pays.

Comme le rappelle l’un de nos invités, il vous suffit par exemple de lâcher le mot autrice ou écrivaine dans un tweet et de laisser mariner. Avec à la clé des réactions épidermiques, parfois explosives…

Cela traduit évidemment le fait que toute langue est imprégnée d’enjeux sociaux qui dépassent le pur cadre linguistique…

Vous verrez aussi pourquoi la féminisation de notre langue a d’abord commencé dans la francophonie au Québec et en Wallonie notamment…

N’hésitez pas à participer à notre débat au 01 45 24 7000, sur l’appli France Inter et sur la page Facebook de l’émission.

Avec

  • Bernard Cerquiglini : Linguiste et professeur émérite de l’Université de Paris. « Des mots contre les maux », éditions Larousse (à paraître le 19 mai 2021) et « Le Ministre est enceinte ou la grande querelle de la féminisation des noms » (Seuil)
  • Julien Soulié : Membre du comité d’experts et formateur pour le projet Voltaire. Ex-professeur de lettres classiques et auteur de plusieurs livres sur la langue française. « Et cetera, et cetera : la langue française se raconte », éditions First (2020)
  • Julie Neveux : Normalienne, agrégée d’anglais et maîtresse de conférence en linguistique à Sorbonne-Université. « Je parle comme je suis », éditions Grasset (2020)
  • Anne Dister : Enseignante et chercheuse en linguistique française à l’université Saint-Louis Bruxelles.

Demain, les plaisirs du parfum. Racontez-nous les parfums qui vous enivrent, ceux qui vous révulsent. Et plus généralement, quel rôle joue les parfums dans votre vie.

Contactez-nous dès maintenant sur l’appli France Inter.

Programmation musicale
L'équipe