On s’intéresse au retard et aux retardataires : vous verrez qu’il existe des bienfaits ! Plus largement, dans une société dominée par l’urgence nous ne supportons plus le retard. Une obsession qui contribue en réalité à nous stresser davantage.

Eloge du retard
Eloge du retard © Getty / Klaus Vedfelt DigitalVision

Vous le savez, l’une des hantises de l’animateur radio, c’est que son invité soit en retard mettant en danger sa tension artérielle et son taux de cortisol dans le sang.. Nous montrons vite notre impatience, notre courroux plus ou moins feutré face aux retardataires… Gérer son emploi du temps, éliminer les temps morts, combattre tous retards potentiels : voici nos obsessions contemporaines dans tous les pans de notre vie… Au travail, à l’école, en famille, dans notre couple, dans nos loisirs…

Mais pourquoi craignons-nous à ce point le retard ?

  • Comment en faire un usage fécond, en respectant les autres, sans en abuser ? 
  • Nous verrons pourquoi le retard permet de prendre conscience de l’épaisseur du temps ? 
  • Pourquoi, paradoxe apparent, le retard peut-il devenir un moteur à l’action ? 
  • Et si nous mettions un peu de retard dans nos vies pressées ?

Et vous quel est votre rapport au retard ? Etes-vous un retardataire pathologique ? Comment vivez-vous le retard des autres ? 01 45 24 7000, sans oublier l’appli France Inter et la page Facebook de GBVF.

Avec

  • Hélène L’Heuillet, psychanalyste et philosophe, autrice de l'_Eloge du retard (_ed Albin Michel)
  • Aurélia Schneider, psychiatre, autrice de La charge mentale des femmes … et celles des hommes (ed Larousse)
  • Tel : Guillemette Odicino

Chronique Eric Libiot

Partenariat Femme Actuelle : Marie-Laure Zonszain

► Demain, nous ferons l’éloge de l’inattendu dans la rencontre amoureuse avec Cécile Guéret, qui publie Aimer c’est prendre le risque de la surprise.

Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.