Quelles alternatives s'offrent au consommateur pour tourner le dos de la société du jetable ? Les industriels ont-ils réellement intérêt à produire des objets durables ?

L'obsolescence programmée est-elle une fatalité ?
L'obsolescence programmée est-elle une fatalité ? © Getty / Jeffrey Coolidge

Electroménager, téléviseur, smartphone... en panne, hors d’usage, juste après la garantie. Zoom ce matin sur l’obsolescence programmée en compagnie de Philippe Moati et Laetitia Vasseur… La mort programmée de nos objets est-elle vraiment une fatalité ?

Nous attendons vos questions par Y291cnJpZWw=

Sur notre page Facebook.

Et au standard de France Inter 01 45 24 7000.

avec

Philippe Moati professeur agrégé d’économie à l’Université Paris-Diderot, co-président de l’Association L’Observatoire Société et Consommation

Laetitia Vasseur co fondatrice de L'association HOP, Halte à l'Obsolescence Programmée

Au tel : Alain Pautrot, le directeur de la satisfaction client et de l'après-vente du groupe SEB

Reportage Antoine Ly:

Il existe une façon simple de lutter contre l'obsolescence programmée. C'est de faire réparer ses appareils défectueux. Et il existe des lieux où on peut les apporter gratuitement. Ca s'appelle les « Repair Café », en français « les cafés de réparation ». C'est une écologiste hollandaise qui a inventé ce concept, il y a 8 ans. Le principe est simple : Des bricoleurs expérimentés vous aident à donner une seconde vie à vos appareils cassés. Il existe plusieurs « repair café » à travers la France. Antoine s'est rendu ce week-end au « repair café » de Vaux Le Pénil, en Seine et Marne. Trente personnes sont venus avec leurs ordinateurs, machines à pain, ou encore fer à repasser, sous le bras. Avant de rencontrer l'un des 5 bricoleurs réparateurs, ils ont eu le droit à un café et des gâteaux. Car c'est avant tout, un lieu de convivialité et d'échange.

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.