Dans la seconde partie, nous recevrons une personnalité qui réfléchira à notre société confinée et au monde d’après. Ce matin, un journaliste, le directeur des rédactions du Parisien, Nicolas Charbonneau. Et l'âge d'or du cinéma hollywoodien, un cinéma qui fait du bien en temps de confinement.

James Stewart et Karolyn Grimes dans "La Vie est belle" de Frank Capra
James Stewart et Karolyn Grimes dans "La Vie est belle" de Frank Capra © Getty / Silver Screen Collection

Dans la seconde partie, nous recevrons une personnalité qui réfléchira à notre société confinée et au monde d’après. Ce matin le directeur des rédactions du Parisien, Nicolas Charbonneau.

Nous célébrerons les comédies hollywoodiennes de l’âge d’or. Nous évoquerons les dieux Ernst Lubistsch, Frank Capra, Howard Hawks, Leo McCarey, Billy Wilder…Pour célébrer ces comédies scintillantes et grinçantes, N.T Binh, Laurent Bourdon et Clément Safra…Quelles sont vos comédies américaines préférées ? Celles des années 1930, 1940, 1950 ?

LIRE | Cinéma : pourquoi les vieilles comédies américaines font-elles toujours rire ?

Le Regard de Nicolas Charbonneau, directeur des rédactions du Parisien

Alors que 420 de ses journalistes sont en télétravail, son directeur, fait un état des lieux du journal aujourd'hui. La confiance renouvelée des lecteurs aujourd'hui oblige le journal. Il en est bien conscient. Et cela le rend humble; 

Et Nicolas Charbonneau fait un rêve : "que nous continuions à faire plus attention aux autres comme nous le faisons en ce moment, et que nous maintenions ces apéritifs virtuels avec les personnes loin de nous au delà de la période du confinement."

Répondeur

#Maviedeconfiné-e 01 56 40 68 68

Nous prendrons également le temps de cuisiner maison 

Avec Danièle Gerkens, directrice de la rédaction de Elle à Table, qui célébrera la fraise sous toutes ses formes… Elle peut avoir trois sexes, elle est une très jolie image de la mondialisation, et on les reconnait par leur petit noms. Ne les mettez pas au réfrigérateur. Et ne les plongez surtout pas dans l'eau. 

Et le temps de lire

Ce sera avec Christilla Pellé-Douël qui vous recommandera un livre audio de Simenon lu par Brono Solo…

Le Chien jaune de Simenon, lu par Bruno Solo grand amateur de Simenon. Il a interprété plusieurs personnages de Simenon à la télévision. La voix de Bruno Solo, avec sa petite pointe d'accent parisien, fait absolument merveille. C'est extraordinaire cette lecture qu'il en fait. 

Qu'est ce qui se passe dans Le Chien jaune l'un des les premiers Maigret, qui a été publié en 1941 ? 

Ça se passe à Concarneau, en Bretagne, et une tentative d'assassinat sur M Monstagen qui reçoit dans le ventre une balle qui est, tenez vous bien, tirée depuis une boîtes aux lettres d'une maison vide. Ce monsieur  fait partie d'un cercle qui jouait aux cartes tous les tous les soirs, plusieurs fois par semaine. L'histoire prend un tour particulier avec l'arrivée de Maigret et la venue d'un chien jaune qui hante les rues....

L'atmosphère est incomparable grâce à Georges Simenon, ce grand écrivain de langue française qui écrivait plus vite que son ombre. Il lui fallait trois semaines pour écrire un roman. Il est vrai qu'il s'enfermait et qu'il se cloîtrait dans les hôtels pour écrire. André Gide l'admirais énormément. Il considérait vraiment comme un des plus grands écrivains de langue française et il a correspondu toute sa vie avec lui. On ne sait pas toujours que c'est Colette qui lui a mis le pied à l'étrier... 

Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.