Le plaisir de prendre le train, en dépit des retards, des tarifs exorbitants, des pannes géantes comme dans les gares Montparnasse, Saint Lazare ou de l’Est… Plaisir de prendre son temps, de contempler le paysage, plaisir des trajets lointains, des rencontres inattendues… Racontez-nous vos plus beaux voyages en train !

Le plaisir du train
Le plaisir du train © Getty / boonchai wedmakawand

Il y a une vingtaine d’année je voyageais en seconde classe, dans un train qui me ramenait à Toulouse, depuis Rennes, via la gare Montparnasse. 

Un voyage d’avant le temps des smartphones, des tablettes, des sms et des tweets.
Avant que les contrôleurs de feu l’IDTGV vous incitent sur un ton faussement enjoué à saluer votre voisin…
C'était un voyage qui permettait de s’adonner à cet art inouï, magique, éphémère, gratuit, imprévisible : 

la conversation avec des inconnus.
Ce jour-là, ce fut avec une octogénaire au sourire malicieux…

Nous avions entamé une conversation enjouée, alors que nous n’avions a priori rien en commun.
Cette dame issue de la classe moyenne habitait le 18ème arrondissement de Paris depuis son enfance.
Tout au long du voyage, cette ancienne commerçante a ressuscité un monde perdu, sans nostalgie, mais avec une vivacité inouïe.
Le Paris occupé, le Paris populaire et frondeur des années 1950/1960, le Paris de Doisneau  et de Simenon.
Cette dame, qui ressemblait à la bonne fée de La Nuit du chasseur, était curieuse de ma vie, de mes projets.
Nous avons partagé notre repas et un instant d'humanité.
Magie de converser avec ceux qui ne nous sont pas des semblables, à l’heure où nos conversations restent trop souvent confites dans l’entre soi.
 

Je n’ai jamais hélas revu cette vieille dame extraordinaire. Chaque fois que je prends le train, j’espère retrouver ce type de moment avec des inconnus.
Et ce fut le cas récemment, avec Annick, fidèle auditrice de l’émission, dans le TGV Paris/Toulouse il y a 4 ans.

Le train qui convoque aussi des souvenirs adolescent avec le fameux billet Inter-Rail qui permettaient de voyager partout en Europe, de la Suède à la Sicile…

Vous l’aurez compris, ce matin nous célébrons les plaisirs de voyager en train…

Sans occulter les retards, les bugs informatiques qui peuvent bloquer une gare ou le prix exorbitants de certains billets ferroviaires…

En voiture, dans l’express Grand bien vous fasse qui nous mènera jusqu’à 11 heures avec l’historien  Jean des Cars, le romancier Benoît Duteurtre et la journaliste Juliette Labaronne.

Et vous pourquoi aimez-vous voyagez en train ?

Racontez-nous vos voyages insolites…

Dîtes-nous également si vous détestez les trajets ferroviaires ?

01 45 24 7000, sur l’appli France Inter et sur la page Facebook de GBVF.

avec :

Julien Bisson, Le 1

Reportage Antoine Ly: 

Antoine s'est intéressé à un phénomène qui est plutôt une bonne nouvelle pour l’industrie ferroviaire et aussi la planète.

Cette tendance nous vient de Suède. Ils appellent cela le « Flygskam ». Ca signifie littéralement « la honte de prendre l’avion ». L’idée c’est de boycotter ce mode de déplacement…au profit du train, jugé beaucoup moins polluant.

Près de 80 000 Suédois ont déjà adopté cette façon de voyager.

En France, le phénomène séduit de plus en plus de personnes. Comme Alexandra Watier et Guillaume Martin.

Ils ont 24 et 27 ans. Ces deux ingénieurs ne prennent plus l’avion depuis 3 ans. Pour leur travail et leurs vacances ils ne se déplacent plus qu’en train. Ils nous expliquent pourquoi.

Cette tendance devrait faire de plus en plus d’adeptes. Il y a un mois, « Le Figaro » publiait un sondage qui révélait que 59 % des personnes interrogées se disaient prêtes à…préférer le train à l’avion, pour des raisons écologiques.

Témoin: Michel Claremontet Auteur du livre "Y a-t-il un contrôleur dans le train" éditions du Cherche-midi 

Lundi, nous allons évoquer le microbiote de l’intimité féminine…Comment protéger la flore vaginale pour prévenir les infections, favoriser les bonnes bactéries…Toutes vos questions au 01 45 24 7000, sur l’appli France Inter et sur la page Facebook de GBVF.

Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.