Des stéréotypes sur les personnes en situation de handicap.

Lors d'un tournoi de tennis en chaise roulante
Lors d'un tournoi de tennis en chaise roulante © Corbis / Daniel Smith

Et ce matin, nous essayons de combattre quelques clichés qui collent à la peau des personnes en situation de handicap.

Nos invités nous diront quelles sont les discriminations qui les frappent? Quelles sont les idées reçues qui les percutent ? Et ils nous diront comment mettre KO les stéréotypes qui les empêchent de s’insérer pleinement dans nos sociétés ? Notamment dans la vie professionnelle. Une émission en partenariat avec le colloque Fragilités interdites organisé les 26 et 27 novembre par l’association L’Arche, en partenariat avec Radio France.

Nous attendons vos réactions au 0145 24 7000, Par mail ici . Et sur notre page Facebook.

Avec :

  • Louis Derungs auteur de 15 000 volts paru aux éditions Favre
  • Adda Abdelli auteur et acteur Vestiaires F2
  • Jean-François Amadieu, Sociologue, directeur de l'Observatoire des discriminations auteur de La société du paraître ed. Odile Jacob

Reportage Antoine Ly :

Radio France est partenaire du colloque "fragilités-interdites", organisé par l'association "l'Arche en France". Ce colloque se tient ce week-end (samedi et dimanche) au Docks de Paris. Antoine a rencontré l'une des intervenantes. Une chef d'entreprise hors paire. Elle s appelle Deza Nguembock. A l'âge de 4 ans, elle tombe gravement malade. Ce problème va entraîner de graves complications. Une scoliose et une insuffisance respiratoire importantes. Mais Deza Mguembock est un battante. Aujourd'hui à 42 ans, elle est à la tête d'une agence de communication. "E et H Lab" qui compte 7 collaborateurs. Et quand Antoine l'a rencontrée elle était en pleine réunion.

La fragilité parlons en ! La 4ème édition du colloque "Fragilités Interdites", organisé par l’Arche en France, les 26 et 27 novembre aux Docks, à Paris, a pour thème "Liberté, Egalité, Fragilité : revisiter la Fraternité ». L’association a initié une série de colloque pour interpeller le grand public sur la notion de fragilité, à ce que cela peut renvoyer en chacun d’entre nous, dans un monde où règne le culte de la performance, de la beauté et de la compétitivité.

Pour l’édition 2016, L’Arche s’est entourée d’autres grandes associations comme ATD Quart Monde, Apprentis d’Auteuil, Le Secours populaire, Aurore, Coexister ou Simon de Cyrène afin d’élargir sa réflexion à tous types de fragilités ( handicap mental et physique, burn out, précarité sociale, vieillissement, exclusion, fin de vie ) et de démontrer qu’ à l’instar de leurs expériences sur le terrain, les personnes en situation de fragilités peuvent être des acteurs très pertinents du lien social, une ressource du vivre ensemble et non une charge aussi bien au sein de l’entreprise qu’au sein de notre société.

►►► Le site de Fragilités interdites

Programmation musicale
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.