Racontez-nous la société que vous imaginez après le confinement, vos témoignages sur la vie quotidienne au temps du Covid-19. Retrouvez la réflexion philosophique, le conseil série et TV du jour avec Xavier Leherpeur, Redwane Telha et Laurence Devillairs.

Comment cette crise sanitaire et ce confinement peuvent changer notre société ?
Comment cette crise sanitaire et ce confinement peuvent changer notre société ? © Getty / Christopher Hopefitch

L'inconnu au temps du Covid-19, quelle société après le confinement ?

Nous accueillons des intellectuels pour réfléchir à la catastrophe qui nous mène vers l’inconnu : le professeur au Collège de France, Carlo Ossola, les philosophes Claire Marin et Cynthia Fleury, la professeure de littérature Belinda Canone .

Et vous qu’espérez-vous à la fin de cet événement ? Pensez-vous que les choses changeront vraiment ?

Le conseil série de Xavier Leherpeur 

La nouvelle création de Marc Cherry sur M6 : Why women kill ? Une série américaine en six épisodes de l'auteur de The Golden girls, ou encore de Desperate housewives.

Un girl power délectable ! 

Redwane Telha : le temps de regarder la TV

Coup de projecteur d'un spectacle de stand-up diffusé en ce moment sur Netflix : Hexagone signé par la phénoménal Fary.

Un spectacle visuel à part entière 

La réflexion philosophique 

Nous prendrons également le temps de réfléchir, avec une pause philosophique proposée, ce matin, par Laurence Devillairs qui, en référence au philosophe allemand Hans Blumenberg, nous dira que la philosophie c’est regarder le réel dans les yeux

"La période éprouvante que nous traversons actuellement est une confrontation massive, sans concession, brutale même, avec le réel.

Jamais, le réel n’a été aussi réel

On m’objectera que nous avons recours à tous les outils du virtuel. Que tout, ou presque, se fait à distance. Mais, précisément, ce virtuel est un écran, c’est une façon de se préserver du réel, de le prendre de biais, et non de face.

On dit aussi que tout est en suspens, que la vie est comme arrêtée. Mais les choses ne sont pas arrêtées ; elles sont ramenées à l’essentiel.

L’État, la famille, l’école, tout est comme au premier jour, comme si on le vivait pour la première fois. C’est bien cela l’épreuve du réel. Tout est mis à nu, tout est important.

La notion de « vivre ensemble », beaucoup trop générale pour dire quoi que ce soit de décisif, eh bien cette notion trouve aujourd’hui dans les consignes de supermarchés un contenu qu’elle n’avait encore jamais eu.

L’heure est aux grandes questions : que nous doit l’État ? Que vaut la science ?... Que vaut la philosophie ?

Cette période de confinement serait donc, en quelque sorte, le mode de vie habituel des philosophes.

Après tout, c’est la situation que décrit Descartes, celle qui conduit à la vérité extraordinaire du Cogito : je pense, et c’est cela, et rien d’autre, qui me prouve que j’existe.

Eh bien, non, la philosophie n’a pas pour patrie le ciel des idées.

Au contraire, penser, c’est penser ce qui est.

Et c’est donc Hegel qui a raison. Lui qui affirme que le devoir du philosophe est de commencer sa journée par la lecture du Journal.

Il faut, dit encore Hegel, décider de s’inquiéter du monde. Être philosophe, c’est regarder le réel dans les yeux. C’est s’interdire toute fuite, tout échappatoire, tout mensonge.

« La lecture du journal, le matin au lever, est une sorte de prière du matin réaliste. On oriente vers Dieu ou vers ce qu’est le monde son attitude à l’égard du monde. » Hegel, Notes et Fragments, Iena, 1803-1806."

Les humoristes d’Inter

C’est au tour de Tanguy Pastureau ! 

Vos témoignages au 01 45 24 7000

Sans oublier la page Facebook de GBVF, et le site et l’appli France Inter.

Tous ensemble à la maison. France Inter reste à vos côtés pour vous accompagner.

Répondeur #Maviedeconfiné : 01 56 40 68 68

Avec

  • Carlo Ossola, philologue, professeur au Collège de France, Les vertus communes ed.Les belles lettres
  • Cynthia Fleury, philosophe, psychanalyste 
  • Claire Marin, professeure de philosophie, auteure de "Ruptures" (édition L'Observatoire) et de "Naitre et renaitre" (édition PUF)
  • Belinda Cannone, essayiste et maitre de conférence, professeure de littérature
  • Martin Legros, Rédacteur en chef de Philosophie mag
  • Sylvain Delouvée, maître de conférences en psychologie sociale à l'Université Rennes 2
  • Laurence Devillairs

LIRE | Les conseils de lecture de France Inter pendant le confinement

Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.