Distanciation sociale, climatisation, déconfinement, gouttelettes, tabac... Vos questions santé sur le Covid-19 avec nos invités Baptiste Beaulieu et Vincent Maréchal. Mais aussi le diabète, une série TV, une émission sur Médiapart, et un peu d'humour.

Vos questions sur le covid-19
Vos questions sur le covid-19 © Getty / dowell

Bonjour à tous, soyez les bienvenus en direct de la Maison de la Radio, pour un Grand bien vous fasse qui accompagne votre quotidien en voie de déconfinement…  

Vos questions santé sur le Covid-19

Comme tous les lundis nous attendons toutes vos questions santé sur le Covid-19 et le SARS COV-2.  Pour vous répondre le virologue Vincent Maréchal, et notre chroniqueur, Baptiste Beaulieu, médecin généraliste à Toulouse…

Les gouttelettes de salives à l’origine de la transmission du virus peuvent-elle stagner dans l’air 20 minutes ? 

"En laboratoire, on a constaté que les plus petites de ce gouttelettes pouvaient stagner dans l’air, mais on ne sait encore pas si c'est possible en situation réelle, ni si ces toutes petites gouttes sont responsables de la contamination."

Faut-il durcir la distance sociale ? 

"Non, mais attention un mètre, n’est pas 50 cm. Les gens ne savent pas toujours ! Et il ne faut pas oubler le plus important, ce sont les gestes "barrières" : porter un masque, se laver les mains, tousser ou éternuer dans le creux du coude…"

La climatisation est-elle responsable de la contamination ? 

"Pour l’instant, il n’existe pas d’étude fiable, il faut attendre. En attendant, on ne reste pas à plusieurs dans des lieux confinés et on aère très souvent."

Quels sont les meilleurs moyens de déconfiner ? 

"Il faut bien sûr faire le déconfinement, car sinon le poids social sera trop lourd. Mais le faire de façon massive sans contrôle serait une catastrophe. Donc l’enjeu sera de le faire de la bonne façon. Et ensuite les virologues devront être très vigilants aux chiffres."

Quels sont les liens entre le tabac et le Covid-19 ? 

"Des équipes hospitalières ont constaté un faible taux de fumeurs parmi les malades. Mais attention à ne pas confondre corrélation et causalité. Une étude est en cours. Une des explications serait que les récepteurs du virus de nos cellules seraient affaiblis par la nicotine. Mais attention l’étude qui en parle est faite par un neurobiologiste connu pour avoir eu des liens avec l’industrie du tabac... 

Donc on reste très prudent, et surtout on n’incite personne à fumer : le tabac est responsable de trop de maladies par ailleurs, et en fumant on n’ingère pas que de la nicotine, mais aussi plein de produits chimiques."

Quelles sont les pistes thérapeutiques envisagées pour contrer le virus ? 

  • L'étude sur les anti-viraux utilisés dans le traitement du VIH a échoué
  • Au Canada, on travaille sur les anti-proteines S. Cela détournerait le virus quand il se fixe sur la cellule et diminuerait la charge virale
  • En Australie, on s’intéresse au BCG, le vaccin anti-tuberculeux 
  • Une étude observe le plasma (du sang sans les globules) de personne guérie : il serait riche en anti-corps...

Quel est le problème de l'étude du Docteur raoult ? 

"Son étude porte sur 1061 patients avec une absence de groupe "placebo", donc il n'y a pas de groupe témoin ce qu'il justifie par une question éthique : il ne veut pas priver les malades d'un produit qui marcherait. Et au départ il avait choisi 3000 patients, il n'en reste que 1061 : on ne connaît pas ses critères de sélection."

Les réponses de :

  • Baptiste Beaulieu, médecin généraliste et romancier 
  • Vincent Maréchal, virologue

Un focus sur le diabète comme facteur de risque du Covid-19 

"Pour l'instant, on ne sait pas pourquoi il y a plus de malades du diabète parmi ceux du Covid-19. Mais en tous les cas, en étant diabétique, on n'a pas plus de risque de l’attraper. Seulement, si on l'attrape, on a plus de risques d'en développer une forme plus grave."

Avec : 

Le temps de réfléchir 

Martin Legros, rédacteur en chef de Philosophie Magazine nous parle du philosophe allemand Hans Blumemberg qui interroge le besoin humain de visibilité.

Le Conseil Série 

Xavier Leherpeur, journaliste et critique cinéma vous conseille la série Meurtres au paradis sur France 2 : 

"Il en est pour la vie comme pour les séries télé, de temps en temps rien ne vaut un petit plaisir coupable: Celui du jour s'appelle Meurtres au Paradis et il est sur France 2. "Meurtres au Paradis c’est le "bonbon"du lundi soir. Une série un peu pataude, un peu indolente mais terriblement agréable à regarder. Voire addictive."

Le conseil TV 

Les humoristes d'Inter 

  • Avec Sophia Aram : "Coronavirus : Remède miracle"
Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.