Comment expliquer les mouvements de foule meurtriers et comment y échapper ? Réputée irrationnelle, bête et méchante, la foule peut également faire preuve d’intelligence collective. Vous verrez également comment fonctionne la contagion sociale au sein de la foule des réseaux sociaux.

Un effet de foule lors d'un festival en Estonie. La foule est-elle toujours une menace ?
Un effet de foule lors d'un festival en Estonie. La foule est-elle toujours une menace ? © Getty / Mait Juriado photo

Une foule c’est la réunion en un même lieu d’un  très grand nombre de personnes.

Pour l’historien romain Denys d’Halicarnasse, la foule serait la mère des tyrans, et pour le philosophe Sénèque, la preuve du pire c’est la foule…

La foule effraie, elle a mauvaise presse, elle serait même dotée d’une psychologie, selon le sociologue Gustave Lebon, cette foule qui peut se révéler ivre de haine et de colère, en s'appuyant sur la "fouloscopie", l’étude du comportement des foules, vous verrez comment fonctionne une foule, pourquoi par exemple les piétons français s’évitent par la droite.

Et puis nous évoquerons bien-sûr la phobie de la foule, les mouvements de foule meurtriers, et surtout quelles sont les règles fondamentales pour sauver sa peau en cas de bousculade.

La foule peut être anxiogène mais elle n’est pas toujours irrationnelle, bête et méchante….

Elle peut aussi faire preuve d’intelligence collective.

Pour nous éclairer ce matin

  • Mehdi Moussaid, chercheur en sciences cognitives
  • Le professeur Antoine Pélissolo

Vous pouvez réagir sur la page facebook de GBVF

Ma complice 

  • Fabienne Kraemer

Retrouvez plus d'infos sur la page de l'émission diffusée en direct le 12 février 2019

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.