Le loup, un animal mal aimé... à tort ou à raison ? Grand bien vous fasse répond à cette question avec Michel Pastoureau, l'historien spécialiste des couleurs, des animaux et des emblèmes !

Loup photographié dans le parc national et réserve de Denali (Alaska, Etats-Unis)
Loup photographié dans le parc national et réserve de Denali (Alaska, Etats-Unis) © Getty / Gerhard Kraus

Loup y es-tu ? Gare au loup ! Si tu n’es pas sage le loup va venir te manger…

La peur du loup reste toujours ancrée dans l’enfance… Une frayeur qui prend racine dans un imaginaire où se mêle légendes, mythes, images et symboles…

Coup de projecteur ce matin sur un animal redouté, détesté, très présent dans les contes et fables pour enfants, les histoires de loup-garou, les expressions du quotidien : marcher à pas de loup, se jeter dans la gueule du loup, un jeune loup, quand on parle du loup…

Qu’est-ce que le loup raconte de nos sociétés à travers les époques ?

Le grand méchant loup fait-il encore vraiment peur aux enfants ?

A tort ou à raison, pourquoi le loup reste-t-il encore un animal craint quand on se promène en forêt ou en montagne ? Pourquoi son retour naturel ou sa réintroduction artificielle en Europe suscite de violentes polémiques ? Sachez que la France compte environ 430 loups, et le plan loup vise à porter la population à 500, d’ici 2023.

Et puis nous verrons quelles sont les qualités de cet animal qui ressemble beaucoup au chien sur un plan physique et génétique. Au fil des siècles, le loup est devenu chez ses défenseurs une espèce à protéger, paré de toutes les vertus…

Avec :

+ La chronique "Choses Vues" de Charles Pépin

Partenariat Femme Actuelle / Marie-Laure Zonszain 

Demain, nous attendons toutes les questions des enfants sur le cerveau…

Vos enfants ou petits-enfants, neveux, nièces, peuvent appeler au 01 45 24 7000, et interroger le professeur en psychologie cognitive Olivier Houdé.

Tout, ils sauront presque tout sur le cerveau !

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.