Et pour la dernière émission de l’année en votre compagnie, j’ai demandé à quelques chroniqueurs de GBVF de partager quelques plaisirs de fin d’année…

Du chocolat chaud fait maison... et vous quels sont vos petits plaisirs de Noël ?
Du chocolat chaud fait maison... et vous quels sont vos petits plaisirs de Noël ? © Getty / fcafotodigital

Pour ma part, en cette période… J’aime rester au chaud sous un plaid, à déguster un chocolat maison… Quel enchantement de faire fondre une tablette de chocolat pâtissier avec du cacao en poudre, bio de préférence, avec au choix de la crème fleurette ou du lait végétal, pour ma part riz, épeautre et noisette. Remuer au fouet sans faiblir… Ajouter de la poudre de vanille de Madagascar et une belle pincée de cannelle, un peu de sucre, rapadura ou de coco… Déguster avec des sablés maisons… Je vous donnerai peut-être ma recette si vous êtes sage…

Et ce matin, je partage mon chocolat chaud, avec la famille de GBVF… L’oncle breton un peu grincheux mais qu’on aime bien quand même, la grande cousine de Nice avec qui on passe des nuits à chanter à tue-tête, la belle sœur faussement sévère à l’humour pince sans-rire, le petit dernier intello qui fait tomber les filles, et le beau-frère vanneur qui philosophe avec légèreté…

N’hésitez pas à partagez ce matin vos petits plaisirs de fin d’année et bonheur de 2018 sur la page Facebook de GBVF.

Thibaut de Saint Maurice

C’est quoi un beau cadeau qui fait plaisir ?

  • Un cadeau auquel on ne s’attend absolument pas.

La personnalité la plus « inspirante » de l’année 2018 :

  • François Ruffin

En cette fin d’année, LE plat à partager entre amis, en famille :

  • Un baeckeoffe

La saveur d’enfance des fêtes de fin d’année :

  • Les fruits déguisés de ma grand-mère !

Le plus beau Noël et de la Saint Sylvestre de votre vie (et le pire en contrepoint) :

  • La plus belle Saint Sylvestre celle que j’ai passé seul avec celle qui allait devenir ma femme.

Le pire Noël :

  • Le premier Noël sans mon père.

Le film « classique » qui fait du bien, qui fait du bien, à déguster seul ou à plusieurs, en cette période de fête :

  • La vie est belle de Franck Capra

L’évènement d’actualité de l’année qui vous réconcilie avec le genre humain :

  • Le courage de Mamadou Gassama

Le livre (qui fait du bien) que vous aimez offrir :

  • King Kong Théorie de Virginie Despentes 

Mais sinon en ce moment j’aime bien recommander des podcasts à écouter :

  • Superhéros de Julien Cernobori

Le plaisir coupable que vous poursuivrez quoi qu’il advienne en 2019 :

  • Bouloter en douce les sot l’y laisse du poulet en le découpant juste avant de le servir à table.

La destination qui vous a procuré le plus de plaisir en 2018 ?

  • L’Italie, Milan au nord et la côte amalfitaine au sud.

Quels sont vos mets préférés à la table du 31 décembre :

  • Un velouté de potimarron avec des châtaignes.

Un vœu pour 2019 :

  • Qu’on ait un vrai débat sur la GPA

Guillemette Odicino

C’est quoi un beau cadeau qui fait plaisir ?

  • Celui que j’aurais envie de garder pour moi ! Et surtout bien emballé : plaisir aussi d’acheter les rouleaux de papiers cadeaux et de faire des frisettes assorties ! 

La personnalité la plus « inspirante » de l’année 2018 :

  • Emma Watson (son engagement, sa bibliothèque en ligne, les livres qu’elle cachent dans les métros et lieux publics pour ses fans).

Le film « classique » qui fait du bien, qui fait du bien, à déguster seul ou à plusieurs, en cette période de fête :

  • Donc Harry Potter en films mais aussi : Peau d’âne de Jacques Demy et Jumanji 

Le parfum d’enfance des fêtes de fin d’année :

  • La cannelle et l’épicéa (le seul sapin qui sent même s’il perd ses épines partout !) 

Le plus beau Noël et de la Saint Sylvestre de votre vie (et le pire en contrepoint) :

  • Le plus beau Noël : quand je faisais la crèche avec mes enfants petits ou apporter deux coupes de champagne sur la tombe de maman : une pour moi, une pour elle. La Saint Sylvestre : pouvoir souhaiter une bonne année à nos amis vraiment proches et le 31 décembre où j’allais bientôt accoucher de mon premier enfant 

Le plaisir coupable que vous poursuivrez quoi qu’il advienne en 2019 :

  • Le vin chaud par litres 

La destination qui vous a procuré le plus de plaisir en 2018 ?

  • L’Ecosse avec ma fille qui croyait qu’elle allait être la première à voir le monstre du Loch Ness.

En cette fin d’année, LE plat à partager entre amis, en famille :

  • Les sablés (anglais ou alsaciens) 

Le livre (qui fait du bien) que vous aimez offrir :

  • Un polar, Piège pour Cendrillon de Sebastien Japrisot

Un vœu pour 2019 :

  • Que la politique redevienne un mouvement citoyen de discussion et de partage d’idées.

Eric Libiot

C’est quoi un beau cadeau qui fait plaisir ?

  • Celui qui ne s'use pas parce qu'il ne sert à rien.

La personnalité la plus « inspirante » de l’année 2018 :

  • Emma González, l'ado qui fit un discours contre les armes à feu après le massacre dans un lycée en Floride ; et plus globalement tous les jeunes qui tiennent un discours citoyen et humaniste.

En cette fin d’année, LE plat à partager entre amis, en famille :

  • Assez fan de la raclette et plus généralement des plats avec des pommes de terre, comme la raclette par exemple.

La saveur d’enfance des fêtes de fin d’année :

  • Le calisson

Le parfum d’enfance des fêtes de fin d’année :

  • De l'adolescence en fait : j'ai 15 ans et mon grand-père qui possédait une grande cave de vins, considérant que j'avais l'âge, me fait goûter un Château Cheval-Blanc 1955, millésime magnifique d'un 1er grand cru classé ; je crois avoir encore l'odeur dans le nez.

Le plus beau Noël et de la Saint Sylvestre de votre vie (et le pire en contrepoint) :

  • Tous les Noël sont beaux, toutes les Saint-Sylvestre sont pires.

Le film « classique » qui fait du bien, qui fait du bien, à déguster seul ou à plusieurs, en cette période de fête :

  • Chantons sous la pluie et les bêtisiers de l'année avec ma fille Alice

L’événement d’actualité de l’année qui vous réconcilie avec le genre humain :

  • Je ne sais pas s'il me réconcilie, mais l'atterrissage de la sonde InSight sur Mars le 26 novembre me fascine, me stupéfait, m'émerveille. Surtout de penser que des gens ont tenté de mettre le monde en équation pour retenir leur souffle 7 minutes pendant lesquelles personne n'a su ce qui se passait.

Le livre (qui fait du bien) que vous aimez offrir :

  • Zaï Zaï Zaï Zaï, de Fabcaro : le livre (une BD) la plus drôle du monde pour l'éternité. Amen.

Le plaisir coupable que vous poursuivrez quoi qu’il advienne en 2019 :

  • Me sens-je coupable lorsque je bois un verre de Oban le vendredi soir ? Eh bien non. Et je continuerai.

La destination qui vous a procuré le plus de plaisir en 2018 ?

  • Mon lit et mon canapé

Quels sont vos mets préférés à la table du 31 décembre :

  • Les huîtres mais n'importe quel jour de l'année ça marche aussi. Préférence pour les plates de Belon. Avec du citron comme dirait Bobby La pointe.

Un vœu pour 2019 :

  • Se retrouver ici dans un an. Je dis ça pour fayoter, d'autant qu'il doit y avoir mieux.

Julien Bisson

C’est quoi un beau cadeau qui fait plaisir ?

  • Celui que tu n’as pas envie de revendre sur Leboncoin. Et dont tu vas parler le 2 janvier à la machine à café histoire de rendre jaloux les collègues.

La personnalité la plus « inspirante » de l’année 2018 :

  • Emma González. Ses mots ont été aussi forts que son silence.

En cette fin d’année, LE plat à partager entre amis, en famille :

  • La raclette a déjà été citée, donc je vais dire la fondue, sans fil dentaire.

La saveur d’enfance des fêtes de fin d’année :

  • Les marrons glacés.

Le parfum d’enfance des fêtes de fin d’année :

  • La cannelle, surtout quand elle a bien parfumé le vin chaud.

Le plus beau Noël et de la Saint Sylvestre de votre vie (et le pire en contrepoint) :

  • Le plus beau Noël, c’est toujours le dernier. La Saint-Sylvestre, c’est toujours la prochaine (parce que celle de l’an dernier était ratée). Mais sinon, j’ai le souvenir d’un Noël  où je suis rentré de San Francisco pour surprendre ma copine de l’époque le 25 au matin. Ah et le Réveillon de l’an 2000, où le monde entier célébrait le passage du nouveau millénaire, et où j’ai attendu pendant des semaines une invitation à une fête qui n’est jamais arrivée, et que j’ai passé avec mes grands-parents devant la télé.

Le film « classique » qui fait du bien, qui fait du bien, à déguster seul ou à plusieurs, en cette période de fête :

  • Quand j’étais petit, je ne sais pas pourquoi, on se collait devant Sissi. Aujourd’hui, on a même plus besoin de se coller devant l’écran, on refait tous les dialogues des Bronzés font du ski et du Père Noël est une ordure.

L’événement d’actualité de l’année qui vous réconcilie avec le genre humain :

  • La démission de Nicolas Hulot. Un moment de grâce.

Le livre (qui fait du bien) que vous aimez offrir :

  • En ce moment, Éloge du risque, d’Anne Dufourmantelle, qu’on m’a offert, et je remercie la personne qui l’a fait, et que j’offre, et dont je parle à tout le monde.

Le plaisir coupable que vous poursuivrez quoi qu’il advienne en 2019 :

  • La côte de bœuf au barbecue, à peine saignante, presqu’encore bleue. Avec une sauce à la crème et à la ciboulette. Et les oranges givrées en plein hiver.

La destination qui vous a procuré le plus de plaisir en 2018 ?

  • Les îles de Thaïlande

Quels sont vos mets préférés à la table du 31 décembre :

  • Je me souviens, ému, d’un lièvre à la royale cuisiné par mon grand frère, lièvre entier, farci avec un second lièvre, foie gras, cognac, épices… Un délice.

Un vœu pour 2019 :

  • Que ceux qui s’inquiètent pour la fin du mois et ceux qui s’inquiètent pour la fin du monde comprennent enfin qu’ils sont les victimes d’un même système. Et agissent en fonction.

Christilla Pellé-Douël

C’est quoi un beau cadeau qui fait plaisir ?

  • Celui qui tient vraiment compte du destinataire.

La personnalité la plus « inspirante » de l’année 2018 :

  • Les femmes. Toutes celles qui luttent, avec un hommage spécial aux très grandes courageuses qui se battent contre Daesh.

En cette fin d’année, LE plat à partager entre amis, en famille :

  • Des pâtes aux truffes

La saveur d’enfance des fêtes de fin d’année :

  • Un chocolat chaud avec de la brioche

Le parfum d’enfance des fêtes de fin d’année :

  • Une orange piquée de clous de girofle

Le plus beau Noël et de la Saint Sylvestre de votre vie (et le pire en contrepoint) :

  • Les Noëls avec mes enfants petits. Et le pire souvenir : un lapin posé le 31 décembre.

Le film « classique » qui fait du bien, qui fait du bien, à déguster seul ou à plusieurs, en cette période de fête :

  • Love Actually et le Seigneur des Anneaux

Le livre (qui fait du bien) que vous aimez offrir :

  • Bullshit Jobs de David Graeber, et les livres d'Alexandre Jollien

Le plaisir coupable que vous poursuivrez quoi qu’il advienne en 2019 :

  • Manger du chocolat

La destination qui vous a procuré le plus de plaisir en 2018 ?

  • L'Islande

Quels sont vos mets préférés à la table du 31 décembre :

  • Le foie gras. Je sais ! C’est une de mes contradictions.

Un vœu pour 2019 :

  • Qu’on se réveille et qu’on exige vraiment un changement profond pour lutter contre le changement climatique. On est fous !
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.