Le regard de l'écologiste et collapsologue Cyril Dion sur l'après-confinement. Et que lire ? Que voir à la télévision ? Au cinéma ? Et que cuisiner ? Ce week-end : les conseils des chroniqueurs de Grand bien vous fasse.

Le réalisateur écologiste Cyril Dion pour la projection du film "Demain" en 2015 à Sarlat-la-Caneda
Le réalisateur écologiste Cyril Dion pour la projection du film "Demain" en 2015 à Sarlat-la-Caneda © Getty / Dominique Charriau/WireImage

La personnalité du jour, son regard sur Le monde d'après : 

avec Cyril Dion

Le temps de réfléchir : "Que sera le monde d’après ?"

Marianne Chaillan : "Cette question a fleuri très rapidement et reçu de nombreuses réponses, des plus optimistes jusqu’aux plus pessimistes. Certains espèrent un changement radical de paradigme économique. D’autres jugent, quant à eux, que le monde d’après sera semblable au monde d’avant, et même, qu’il sera pire encore." => LIRE | Philo : que sera le monde d’après ? par Marianne Chaillan

Répondeur #Maviedeconfiné-e

Laissez votre message au 01 56 40 68 68  

Les conseils culturels des chroniqueurs de GBVF

  • Le temps de regarder un film avec Guillemette Odicino qui a pioché Une étrange affaire, et Des enfants gâtés de Bertrand Tavernier dans la filmographie de Michel Piccoli. Et pour rendre hommage à Guy Bedos, elle suggère de revoir Nous irons tous au paradis. Pour ce week-end son conseil : Seules les bêtes de Dominik Moll, un film qui n'a pas eu le succès qu'il méritait qui confronte misère affective et misère tout court entre Abidjan et Le Plateau des Causses. 
  • Le temps de regarder une série : Xavier Leherpeur, lui, apprécie parmi les films dans lesquels Michel Piccoli a joué : La chambre en ville de Jacques Demy et La série TV Dom Juan. Parmi les séries à voir ce week-end, il conseille Berlin 59. Un série qui montre l'envers du décor des années 1950 en Allemagne pendant la Guerre froide. Et ne pas rater Cold Case, la série phare des années 2000 qui montre la mauvaise conscience de l'Amérique. Une série policière et politique.
  • Le temps de lire : Christilla Pellé-Douël, retient le rôle de Michel Piccoli dans Rien sur Robert. Elle a adoré un excellent roman de vacances L'Eté des oranges amères de Claire Fuller chez Stock. Et elle conseille Le dénicheur d'oursons de Jean-Baptiste Harang, l'histoire d'un écrivain qui n'arrive plus à écrire, qui fait intervenir une statue du Jardin des plantes.
  • Le temps de regarder la tv  : Redwane Telha aime Habemus Papam, le film de Nanni Moretti dans lequel Michel Piccoli campait un pape anxieux. Il conseille La Grosse vie de Marie, un documentaire à la première personne. Un film sur la grossophobie :

Il a vu également un court métrage de Martin Scorsese pensé et réalisé à New York pendant le confinement : Lockdown Culture With Mary Beard

Le temps de cuisiner : 

Avec Grégory Cohen direction le restaurant Le Prince noir de Vivien Durant

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.