Aujourd'hui, Marie Sauvion remplace Ali Rebeihi et s'intéresse à la contraception. Est-ce une charge pour les femmes ? Les hommes doivent-ils être davantage impliqués ?

Plus de 7 femmes sur 10 recourent à une méthode de contraception médicalisée en France, d’après un baromètre Santé de 2016
Plus de 7 femmes sur 10 recourent à une méthode de contraception médicalisée en France, d’après un baromètre Santé de 2016 © Getty

La contraception n’est-elle qu’une affaire de femmes, c’est la question que nous nous poserons en ce dernier jour de l’année ! Une question qui tombe à pic si l’on en juge par le traditionnel boom des naissances enregistré dans les maternités françaises début septembre. 

C’est qu’ils sont nombreux, les bébés du réveillon, d’où cette pensée pour tous ceux qui préféreraient éviter de fonder une famille au détour d’une coupe de champagne. Heureusement, plus de 7 femmes sur 10 recourent à une méthode de contraception médicalisée en France, d’après un baromètre Santé de 2016. Elles se sont battues pour ça, « Un enfant si je veux », et la loi Neuwirth de 1967 leur a enfin donné ce droit. Ce droit et cette charge, car c’en est une. Une charge mentale, financière et hormonale dans bien des cas. 

Alors, sont-elles désireuses aujourd’hui de déléguer un peu cette responsabilité ? Les hommes sont-ils volontaires pour en prendre leur part ? Est-ce un sujet de discussion au sein des couples ? Et si oui, quelles sont les solutions à leur disposition ?  

Pour en discuter et en débattre : 

  • Lydie Porée, conseillère au Planning Familial
  • Vincent Hupertan, médecin urologue et andrologue
  • Isabelle Motrot, directrice de la rédaction de Causette
  • Erwan Taverne, militant à l'ARDECOM (Association pour la Recherche et la Défense de la Contraception Masculine)

Pour en savoir plus : 

- sur l'ARDECOM

- sur le slip chauffant

- le Baromètre Santé réalisé en 2016 par Santé Publique France

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.