Au milieu d’une carrière internationale, le pianiste François Hervé Duchâble a décidé d'arrêter ses tournées. Il a souhaité quitter le circuit. Ses concerts, il les offre maintenant à un plus large publique en pleine nature.

Les oiseaux ont plusieurs fois accompagné Jean René Duchâble dans ses concerts
Les oiseaux ont plusieurs fois accompagné Jean René Duchâble dans ses concerts © Getty / Adjiage Catherine / EyeEm

François-René Duchâble, à l'âge de 13 ans, décrochait un premier prix de conservatoire. Après 30 années à jouer dans le monde entier, il a décidé d’arrêter cette frénésie. 

Jouer en pleine nature

Il a fui les salles de concert pour offrir sa musique à un plus large public. Il a pris cette décision car il ne supportait plus les avions, les tournées, les répétitions et l'ambiance des salles de concert. 

Maintenant, il joue souvent dans des sites naturels comme sur les berges des lacs, dans les prés ou des refuges de montagne. Même si l'acoustique y est moins bonne, qu'il y a des bruits parasites comme celui des tronçonneuses ou des troupeaux,  il se sent bien au milieu des éléments naturels.

Récital accompagné des oiseaux

Les animaux parfois s'invitent à ses concerts. Il garde en mémoire celui donné en Espagne, dans un cloître en Catalogne où, vers 21h30, une chouette est entrée en dialogue avec le piano. Il jouait une pièce de Franz Liszt, intitulée "Saint François d’Assise, la prédication aux oiseaux". Il a vécu la même expérience, avec des hirondelles en jouant au monastère de Brou, la même pièce... Une interaction avec la nature impossible dans une salle de concert.  

François René Duchâble au micro d'Emmanuel Moreau

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.