Un ancien trader abandonne sa carrière dans les matières premières pour se rapprocher de la nature.

Le ski avec une aile de traction, une activité non polluante
Le ski avec une aile de traction, une activité non polluante © Getty / Per Breiehagen

Stanislas Gruau a toujours aimé vivre intensément. Après avoir été trader dans le secteur des matières premières, il crée, en 2018, son agence d’expéditions extrêmes afin de partager avec ses clients des moments d'intenses émotions avec la nature.

Désert de glace du Sarek à ski 

En mars 2019, Stanislas est parti en expédition dans le désert de glace du Sarek, au nord du cercle polaire, en Laponie suédoise. Il était prévu de traverser cette étendue de glace à ski, avec des ailes de traction. 

Tempête de glace

Après 4 jours de ski dans cette immensité immaculée, tracté par la force du vent, le groupe s'est fait prendre dans une tempête imprévisible de glace et de neige. Le vent s'est mis à souffler à 100 km/heure. La visibilité était réduite à 3 mètres. Face à ces conditions extrêmes, le groupe s'était encordé pour ne pas se perdre. Les pulkas, les luges qui transportent le matériel, roulaient comme de bottes de foin. Stanislas Gruau a vraiment cru qu'il allait mourir. 

Plénitude après la tempête

Puis ce fut l’accalmie. Les minutes et les heures qui suivirent furent des moments de plénitude. "La neige, se souvient Stanislas, était d'un blanc incroyable, le ciel d'un bleu profond, et pour la première fois depuis le début de l’expédition, on voyait des animaux."

L’invitation du renard polaire

Au matin, un renard polaire s'est approché de la tente de Stanislas. À quelques mètres, il s'est arrêté et l'a fixé d'un regard bleu droit dans les yeux. Stanislas a eut l'impression que le renard lui disait : "Après ce que vous avez vécu, vous faites un peu partie de notre monde". Il reconnait avoir terminé l’expédition avec un tout autre regard.

Stanislas Gruau, fondateur de l'agence Explora Project dont les expéditions sont spécialement étudiées pour être en autonomie d’énergie, de nourriture et ne pas surexploiter les emplacements au micro d'Emmanuel Moreau 

Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.