Dès son apparition sur la loggia de Saint-Pierre, Jorge Mario Bergoglio a imposé son style iconoclaste, bouleversé les codes et conquis les cœurs. En quelques mois seulement, il a fait souffler un vent nouveau sur l’Eglise. Depuis, sa lune de miel avec le public semble inaltérable.

Pourtant, sous la coupole du Vatican, le pape François doit faire face à une hostilité montante. Ultra-conservateurs, prélats soucieux de leurs privilèges, rétifs ou simplement habitudinaires, les "ennemis" de la réforme engagée par le jésuite argentin aiguisent leurs couteaux et font tout pour l’entraver.

Interview de Marie Lemonnier, reporter à L'OBS, qui revient d'un reportage au Vatican

Le pape François
Le pape François © MaxPPP/ANSA/Ettore Ferrari
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.