De retour de Pyongyang, Nathalie Tourret est l'invitée de France Inter.

Après des mois de négociations, Nathalie Tourret et Julien Alric ont obtenu un accès rare pour réaliser un reportage en Corée du Nord, le pays le plus fermé et le plus militarisé du monde.

Ils ont pu suivre une famille dans son intimité, entrer dans une usine, un hôpital, traverser la campagne et même interroger des Nord-Coréens dans la rue.

Un tournage inédit qui permet de mieux comprendre la vie quotidienne dans cette dictature qu’une commission d’enquête onusienne veut traduire devant la Cour pénale internationale pour crimes contre l’humanité. Les témoignages recueillis donnent la mesure du degré d’embrigadement et d’isolement dans lequel l’Etat maintient vingt-quatre millions de personnes. Un père de famille espère ainsi faire de son fils « une arme au service du maréchal Kim Jong-un ». Une ouvrière orpheline assure que « grâce à l’amour des dirigeants, (elle) n’éprouve pas de chagrin d’avoir perdu (ses) parents ».

L’équipe a pu également filmer des images de la campagne, qui illustrent le retard dans le domaine agricole, dans un pays où 80 % de la population ne mange toujours pas à sa faim, selon l’ONU.

Ce reportage, diffusé jeudi 19 mars sur France 2, lors d'Envoyé spécial (20h50), constitue un témoignage exceptionnel de la vie dans le « Pays le plus fermé au monde ».

(Présentation de France 2)

Route de campagne
Route de campagne ©
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.