« Ce ne sera pas facile, mais c’est un bon début. » Voilà comment Catherine Ashton, chef de la diplomatie européenne a résumé les négociations de cette semaine sur le nucléaire iranien. Trois jours de réunion à Vienne, avec le ministre iranien des affaires étrangères : c’était la première étape de ces pourparlers qui s’annoncent longs.

La fin de l’ère Ahmadinejad signera-t-elle une ouverture de l’Iran ? C'est évidemment la question en toile de fond, six mois après l’arrivée au pouvoir du nouveau président, Hassan Rohani.

Antoine Mariotti, grand reporter à France 24, rentre tout juste de Téhéran.

Les liens

France 24

Les invités
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.