Dans le nord de la Franche-Comté on l’appelle « La Peuge ». Crée par la famille Peugeot en 1912 l’usine PSA à Sochaux, la maison-mère de la marque, demeure le plus grand site industriel de France, et le plus ancien. Plus de 40000 personnes y travaillaient dans les années 70. La France était alors encore fortement industrialisée. Aujourd’hui ils ne sont plus que 12000 employés. Le photographe Raphaël Helle a passé six mois à leur côté, à l’atelier montage. Il a découvert qu’on ne dit plus ni ouvrier ni chaine, mais opérateur et lignes, lignes sur lesquelles on produit un véhicule toutes les minutes, que les nouvelles recrues constituent « un matelas d’intérim », que beaucoup sont des jeunes et des femmes. Si l’usine fut par le passé un lieu de vie, une identité, une dignité aussi, pour ce qu’on appelait encore la classe ouvrière, La Peuge aujourd’hui ne fait plus rêver les enfants d’ouvriers.

Les photographies de Raphaël Helle sont publiées dans le magazine XXI.

Une ouvrière dans un atelier à l'usine PSA Citroën
Une ouvrière dans un atelier à l'usine PSA Citroën © CC Raphaël Helle

Les liens

Le site de la revue XXI

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.