De retour dans Haute Fidélité ! Votre playlist du jour à savourer comme un bon café frappé, au soleil ! Voici une nouvelle piste de lecture qui s’ouvre avec Nick Waterhouse, quelque part entre Soul, Rythm & Blues, et Rock, mais aussi Bronski Beat, Saint Germain, Birds on a wire...

Jorja Smith au festival Rock-en-Seine en 2019
Jorja Smith au festival Rock-en-Seine en 2019 © AFP
  • Nick Waterhouse - To tell

Nick Waterhouse a grandi nourri au son de San Francisco, où il s’est installé à l’âge de vingt ans.  Dès 2012 et la parution de son premier album Time’s All gone, il a conquit le cœur et les oreilles des amateurs de sons old school, à l’ancienne. Il publie aujourd’hui "Promenade Blue", dans lequel il évoque les tournées sans fin, les sessions d'enregistrement marathon et les hauts et les bas du succès qu'il a connu au cours de sa carrière de dix ans sur fond d’orchestrations soulfull, rhythm and blues ou swing; un album signé chez Innovative Leisure (label co-fondé, entre autres, par Hanni El Khatib).

  • Feu ! Chatterton - Ecran total

Après un premier album couronné de succès qui en a fait les figures de proue de la nouvelle chanson française, le groupe signe son grand retour sur scène et sur disque. Sur ce troisième album « Palais d’argile » le groupe porte un regard critique, parfois désabusé mais toujours avec humour, sur ce monde connecté qui nous entoure. C’est en juillet 2020, au studio ICP de Bruxelles, que sont enregistrées les chansons, sous la supervision d’Arnaud Rebotini. "C'est le spécialiste en France des synthétiseurs analogiques. Je crois que c’est ce qu’on est allé chercher chez lui : cette âme, cette poésie des circuits qui chauffent. » dit Arnaud Teboul de Feu  

  • Bronski Beat Arnaud Rebotini - Smalltown boy 

L’un des pères de l’électro à la française, Arnaud Rebotini, a publié un remix du titre Smalltown Boy des Bronski Beat (tube de 1984), pour le film 120 battements par minute. Une ritournelle électronique entêtante, la bande-son parfaite pour la fable militante de Robin Campillo qui lui a permis de décrocher le César de la meilleure musique de film.  Il a depuis composé la musique du film franco-suisse Le vent tourne puis de  Curiosa. Ce son de Rebotini agit comme un voyage dans le temps, qui nous replonge dans le Paris des années 90...

  • Cassius - Cassius 99 (remix - radio edit)

Cassius, c'est LE duo musical français composé de Philippe Zdar et Boombass. Sous ses différentes incarnations, le duo est considéré comme l'une des figures emblématiques de la French Touch, du fait de leur succès international dans la seconde moitié des années 1990. Étant tous les deux fans de hip-hop, ils proposent des musiques au chanteur et se retrouvent à participer à la production et à la composition de certains morceaux sous le nom de La Funk Mob4. C'est grâce à leur participation à ce disque, que James Lavelle du label Mo'Wax les repère et leur demande des instrumentaux « hip-hop Bizaroïdes ». C'est donc sous le nom de La Funk Mob que le duo réalisa ses premiers EP avant de remixer des morceaux pour entre autres Depeche Mode ou Björk.

  • Busy P Haich Ber Na & Shay Lia - Track of Time 

Pedro Winter, alias Busy P, signe son retour avec Track of Time qui s’allie parfaitement aux chaleureuses voix de Haich Ber Na et Shay Lia. Pointure incontournable de la French Touch, Pedro Winter, connu pour avoir été le manager des Daft Punk, avoir participé à l’émergence de ses poulains Justice et Breakbot notamment, il possède des talents de DJ et de producteur, une parfaite maîtrise des assemblages de la basse groovy, des synthé entêtants mariés à l’électro et aux voix, lui permettent de nous offrir un titre dansant et coloré, calibré pour nous faire plaisir en cadence !  Le doux mélange de ces deux univers aux résonances typiquement French Touch annonce de belles soirées d’été. 

  • Magenta - Monogramme 

Après cinq ans d'hibernation, de labeur et de doutes, FAUVE, qui s’était arrêté en pleine gloire sans pour autant se séparer, se réinvente en Magenta et réussit sa mutation en groupe dansant, électro et pop. Un déclic survenu entre deux tournées de Fauve, en réécoutant Revolution 909 des Daft Punk. Le résultat est sur le premier album de Magenta : «Monogramme», qui rime avec flamme. La leur, la nôtre, ravivés par des titres aussi intenses et entêtants qu’« Assez ? », « Boum Bap », « Fatigué », entre Daft Punk et New Order. Les retrouvailles avec les membres du collectif ont lieu dans leur petit studio parisien rempli de synthétiseurs, consoles de mixage et boîtes à rythmes vintage...

  • St Germain - Rose rouge

Saint-Germain a crée LE premier tube de jazz estampillé -French touch en 2000 qu'il a composé, interprété et intégré à son 3e album Tourist de 2001, chez le label de jazz mythique Blue Note Records.  Après le succès de ses deux premiers albums Boulevard de 1995, et From Detroit to St Germain de 1999, il enregistre ce single de jazz à Paris, avec un nom inspiré du célèbre quartier Saint-Germain-des-Prés rive gauche, haut lieu emblématique international des clubs de jazz parisiens, avec entre autres l'ancien cabaret de jazz « La Rose rouge » de la rue de Rennes. Cette composition doit son succès à un mélange réussi d’acid jazz, d’electro, de groove, de deep house, et trip hop inspiré entre autres, de l'oeuvre de Miles Davis, ou du célèbre Take Five du Dave Brubeck Quartet, vous ajoutez un échantillon de jazz vocal répétitif sur le tout : 

  • Jorja Smith Shaybo - Bussdown

Plus qu’un titre, la performance de la grande Jorja Smith et de la rappeuse Shaybo sur « BussDown » est un véritable moment chaleureux et glamour , un duo exquis où les voix s’entremêlent, chacune sa discipline. La complémentarité est évidente : l’une au flow hip hop, l’autre au charme chant jazz.   

  • Lido Pimienta - Eso que tu haces

Quelques jours après que Shakira a donné un cours accéléré sur la chanson et la danse afro-colombiennes au Super Bowl Halftime Show, Lido Pimienta, originaire de Barranquilla et basée à Toronto, ramène tout à la maison dans sa nouvelle vidéo resplendissante pour "Eso Que Tu Haces". La chanson est le deuxième single de son nouvel album Miss Colombia, sorti le 17 avril dernier sur le prestigieux label américain ANTI. Voici « Eso que tu haces » (cette chose que tu fais, n'est pas de l'amour.) Pimienta, dont les sons électro-pop sont en constante conversation avec son héritage africain et autochtone Wayuu, se bat de son côté, sans relâche, contre l'effacement des peuples noirs et autochtones, à travers ce que nous appelons communément les Amériques !

  • C. Tangana Niño De Elche - Un veneno

Il a réussit à abattre les cloisons entre musiques traditionnelles et actuelles. Rappeur madrilène, C. Tangana est devenu un phénomène des deux côtés de l'Atlantique avec la volonté de créer une musique "dont peut profiter un jeune en boîte de nuit ou une personne âgée chez elle en cuisinant", explique t-il.  Son troisième album "El Madrileño", sorti fin février, a fait du rappeur de 30 ans l'un des artistes espagnols les plus écoutés avec Rosalia, son ex-compagne, pour qui il a coécrit des tubes.  C. Tangana a puisé dans le flamenco, le reggaeton, la rumba, la bachata et la bossa nova pour cet album. Ce virage vers la tradition a été entamé avec "Un veneno" en 2018. 

  • Birds on a wire - La marelle

« BIRDS ON A WIRE » c’est à dire, Rosemary Standley et Dom La Nena, présentent une chanson pleine de tendresse intitulée « La Marelle », une chanson-madeleine qu’elles ont entendue petites. Elles en ont fait un clip fort qui met en scène des enfants jouant à la marelle dans la rue, dans deux villes, Paris et Rio, le parallèle entre deux pays, deux langues, deux univers aux réalités très différentes. » racontent Rosemary et Dom. Le clip rend aussi hommage à Marielle Franco qui en tant que femme noire militante LGBTQ s’éleva contre les injustices sociales au Brésil et qui fut assassinée en pleine rue le 14 mars 2018 à Rio de Janeiro. 

  • Emily Loizeau -Renversé

La pianiste et chanteuse Emily Loizeau propose un nouvel album, Icare, dont la sortie est annoncée pour le 17 septembre prochain, aux multiples couleurs, aux racines plurielles, toujours sur le fil de l’émotion. Un pont entre la culture musicale française et britannique… Un disque engagé et très rock. 

  • St Germain - Sure Thing (Osunlade yoruba soul radio mix)

Voici désormais la légende underground de la house des 90s aux États-Unis et créateur du label Yoruba Records : Osunlade. Originaire de St Louis, dans le Missouri, passé par Chicago, New-York ou Los Angeles, Osunlade a profité de son expérience de la géographie américaine pour se tisser un réseau éclectique et travailler dans l’ombre d’artistes aussi variés que Cesaria Evora, Roy Ayers, Patti Labelle, Salif Keita ou Saint Germain a qui il a offert sa version remixée et hautement réussie de Sur Thing. Des percussions au premier plan, un beau carillon au piano qui illumine la mélodie, la voix samplée de Hooker... Osunlade, obsédé par la deep-house et la culture Yoruba depuis 1999, a abordé le remix de « Sure Thing » dans le cadre d'un projet du 20e anniversaire de Tourist sorti plus tôt cette année. Saint-Germain a également essayé de réinventer son propre travail, faisant un clin d'œil au genre sud-africain en plein essor l’amapiano.