Est-ce que tweeter c'est faire de la poésie ? C'est la question qui sera posée ce soir à Bernard Pivot, journaliste. A ses côtés Régis Descott, Jean Moundir et Clara Beaudoux

Le plateau
Le plateau © Radio France / Radio France / Fanny Cohen Moreau

2,5 millions d'utilisateurs en France, plus de 500 millions de tweets envoyés tous les jours dans l'Hexagone... Twitter a pris une place importante dans le paysage français des réseaux sociaux. Et il se démarque avec cette différence, bien connue : limiter l'utilisateur à un message de 140 caractères.

Une contrainte avec laquelle le journaliste et écrivain Bernard Pivot, notre invité de ce lundi, s'amuse tous les jours. Ce fou de tweets, capable de tweeter toute la journée, sera sur le plateau d'Histoire(s) d'un soir pour répondre à Giulia Foïs.

Bernard Pivot
Bernard Pivot © Radio France

Et la question qui sera posée ce soir : Est-ce que le tweets peuvent remplacer les vers de la poésie ?

Pour répondre, en première heure, aux côtés de Bernard Pivot :

- Jean Moundir, plus connu sous le pseudo @supermegadrivin est un des « tweetos » les plus drôles de la twittosphère. Il est suivi par plus de 104 000 personnes sur la plateforme de micro-blogging. Il vient d'ailleurs de publier chez Flammarion, un recueil des meilleurs dans "Le Livre le plus drôle du monde (après celui de Valérie Trierweiler) ".

- Clara Beaudoux, journaliste, auteur de "Madeleine Project", un livre dans lequel elle raconte l'histoire de sa colocataire, ou plutôt l'ancienne occupante de son appartement, qui aurait eu 100 ans cette année. Et tout ça en tweets. Tout commence quand elle découvre les affaires personnelles de cette Madeleine dans la cave, jamais vidée. Alors, Clara Beaudoux décide de partager ses découvertes avec la twittosphère. Et ça a marché. Le #Madeleineproject était un des hashtags les plus partagés.

Jean-Moundir et Clara Beaudoux
Jean-Moundir et Clara Beaudoux © Radio France

Pour la deuxième heure de l'émission, Bernard Pivot a décidé d'inviter Régis Descott, écrivain français. Auteur de thrillers, il vient de publier "Vacher l’Eventreur", d’après l’histoire du tueur de bergers, jugé et exécuté à Bourg-en-Bresse en 1899.

Bernard Pivot et Régis Descott
Bernard Pivot et Régis Descott © Radio France

Et sinon ?

Comme chaque jour, notre chroniqueur, Gonzague Dupleix, venu tout droit de chez GQ, s'interrogera sur une nouvelle tendance. Et pour ce début de semaine, il nous expliquera que le mauvais goût n'existe plus.

La première heure s'achèvera également sur la présentation de l'histoire du jour par un de nos partenaires. Ce soir c'est Alice Gérault du pure-player "Les Jours" qui sera au micro de Giulia Foïs pour parler de leur série d'articles intitulée "Les revenants", écrite par le journaliste David Thomson. Cette série comporte 12 histoires de djihadistes français partis en Syrie, qui ont décidé de revenir en France, déçus ce qu'ils y ont trouvé, ou apeurés de ce qu'il leur restait à voir.

Et cette semaine, c'est le rappeur Youssoupha qui ouvre sa bibliothèque. Pour sa première lecture, il a choisi "Afro!" de Brigitte Sombié et Rokhaya Diallo (éditions Les Arènes), un livre qui l'a aidé à assumer ses cheveux, ses dreadlocks, qu'il porte longues aujourd'hui. A tous ceux qui sont complexés par leur cheveux.

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.