L'économie de partage, collaborative, l'ubérisation...on en parle avec Frédéric Mazzella, fondateur de Blablacar. A ses côtés : Régine Michalon, Emmanuel Arnaud et Célimène Daudet.

Le plateau du soir
Le plateau du soir © Radio France / Andréane Meslard

Quand on veut en dire du bien, on parle d''économie collaborative". Dans le cas contraire, on dira plutôt "ubérisation de l'économie". Quoiqu'il en soit, on assiste aujourd'hui au développement d'une nouvelle façon de produire et de consommer. Cela induisant dans le même temps, de profonds changement dans nos modes de vie.

Si Airbnb, couchsurfing, ouicar, blablacar, heetch, leboncoin ou kisskissbankbank sont les plus connus, les start-ups et plateformes qui fonctionnent via l'économie collaborative ne manquent pas.

Frédéric Mazella
Frédéric Mazella © Radio France / Andréane Meslard

Un qui a parié sur ce mode de fonctionnement, c'est Frédéric Mazzella, il est l'invité d"Histoire(s) d'un soir. En 2006, Frédéric Mazella lance Blablacar, appelé covoiturages.fr à l'époque. Aujourd'hui, Blablacar est une plateforme communautaire, leader mondial du covoiturage avec une communauté de 30 millions de membres dans 22 pays, sur 3 continents. Le site met en relation les particuliers entre eux : les conducteurs publient les places dont ils disposent, et les passagers achètent les places en ligne. Une plateforme qui permet de réaliser des voyages à moindre coût, tout en respectant l'environnement. Blablacar fait figure de proue française en terme d'économie collaborative. Le co-voiturage, nouvel auto-stop ?

Aux côtés de Frédéric Mazzella et Giulia Foïs pour la première heure de l'émission :

- Régine Michalon : A 28 ans, elle a crée en mai 2016 un annuaire et comparateur de sites de l'économie de partage. Made in Share, comprend un peu moins de 200 références, que ce soit dans le domaine du "jobbing", de l'alimentaire, du transport, du tourisme ou du déménagement.

- Emmanuel Arnaud : Fondateur de GuesttoGuest.com, un site qui permet à deux utilisateurs d'échanger leurs maisons.

Emmanuel Arnaud et Régine Michalon
Emmanuel Arnaud et Régine Michalon © Radio France / Andréane Meslard

Pour la deuxième heure, d'Histoire(s) d'un soir, c'est Célimène Daudet qui rejoindra Frédéric Mazzella et GiuliaFoïs sous la tonnelle. Cette jeune pianiste franco-haïtienne, est régulièrement saluée par la presse pour ses concerts, en soliste ou en musique de chambre. Elle est une amie de longue date de Frédéric Mazzella, qui lui même est musicien à ses heures perdues. Ancien élève du Conservatoire National supérieur de musique de Paris en piano, ou il a rencontré Célimène Daudet, il a fait du violon dès ses cinq ans, du piano à six, puis il s'est essayé plus tard à la guitare et la batterie. La musique tient une place extrêmement importante dans sa vie.

Frédéric Mazzella et Célimène Daudet
Frédéric Mazzella et Célimène Daudet © Radio France / Andréane Meslard

Et sinon ? 

Comme chaque jour, notre chroniqueur déménage du magazine GQ pour nous faire part de son humeur du jour, de la tendance qui l'a fait sursauter : aujourd'hui Gonzague Dupleix va nous parler de Booba....et de Claude François.

La première heure s'achèvera également sur l'histoire du jour présentée par un de nos partenaires. Ce soir, dans le cadre du partenariat avec Slate.fr, c'est Jean-Marie Pottier qui viendra présenter un article, une histoire à part dans l'actualité. Ce soir, nous en saurons plus sur la folie 'Pokémon Go'.

Et enfin, cette semaine d'Histoire(s) d'un soir se terminera avec la fin de notre visite de la bibliothèque du rappeur Youssoupha. Ce soir, il lira un passage de ""Rapattitude" d'Olivier Cachin (éditions Emi).

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.