La France est faite d'histoires migratoires. Aya Cissoko est notre invitée. Avec elle, Nathalie Mabrouki, Marcelino Truong et Priscilla Marsollas

Le plateau de l'émission
Le plateau de l'émission © Radio France / Caroline Pomès

Et vous vous êtes quoi? Français de souche? Français de cœur? Français de branche? Français de quelle origine? Aujourd'hui c'est devenu normal, comme la question "tu fais quoi dans la vie?", la question "tu viens d'où?" est presque obligatoire. Et pour cause, près d'un Français sur quatre est issu de l'immigration.

Alors il n'est jamais mauvais de le rappeler. La France s'est faite d'histoires migratoires. Et pour en parler ce soir, dans Histoire(s) d'un soir, Giulia Foïs reçoit sous la tonnelle Aya Cissoko. Ancienne boxeuse, cette franco-malienne est devenue écrivain. Elle publie en mars dernier, son deuxième livre, N'ba, aux éditions Calmann Levy, dans lequel elle raconte la vie de sa mère et notamment son arrivée en France dans les années 70.

Aya Cissoko, écrivaine et ex-championne du monde de boxe
Aya Cissoko, écrivaine et ex-championne du monde de boxe © Radio France / Caroline Pomès

Aux côtés d'Aya Cissoko et Giulia Foïs pour la première heure de l'émission :

Nathalie Mabrouki, professeur d'arabe syrienne
Nathalie Mabrouki, professeur d'arabe syrienne © Radio France / Caroline Pomès

- Nathalie Mabrouki :  Originaire de Syrie, elle est arrivée en France il y a trois ans, après avoir fui la guerre, en laissant toute sa famille derrière elle. Cette professeur d'arabe de 28 ans et étudiante en littérature arabe vient tout juste d'avoir son titre de séjour valable pour seulement un an.

Marcelino Truong
Marcelino Truong © Radio France / Caroline Pomès

- Marcelino Truong : Illustrateur, peintre et dessinateur de bande dessinée, il est né d'un père vietnamien et d'une mère française. Il passe son enfance au Vietnam, où il assiste aux heures sombres de la guerre. Il raconte d'ailleurs son expérience dans un roman graphique, Une si jolie petite guerre (sorti en 2012, aux éditions Denoël).

Et pour la deuxième heure, Aya Cissoko a décidé d'inviter sa meilleure amie, Priscilla Morsellas, son amie d'enfance d'origine greco-russe.

Priscilla Morsellas, amie d'enfance d'Aya Cissoko
Priscilla Morsellas, amie d'enfance d'Aya Cissoko © Radio France / Caroline Pomès

Et sinon? 

Gonzague Dupleix, venu tout droit de GQ, nous fera part de son humeur du jour. Il nous parlera de l'état d'urgence.

Gonzague Dupleix, chroniqueur d'Histoire(s) d'un soir
Gonzague Dupleix, chroniqueur d'Histoire(s) d'un soir © Radio France / Caroline Pomès

Sur le plateau d'Histoire(s) d'un soir, Charlotte Pudlowski, du pure-player Slate nous parlera des podcasts "Transfert" et notamment de l'épisode "Le mensonge : arme de destruction familiale massive".

Et pour finir, le chanteur-interprète Alex Beaupain, qui vient de sortir son dernier album "Loin", continuera la visite de sa bibliothèque, avec un nouveau conseil lecture, son incontournable à lui, Moi, Orson Welles, de Peter Bogdanovich et Orson Welles, aux éditions Belfond.

Le Tube du soir 

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.