Cette femme puissante, c’est Christine Lagarde, première femme nommée à la tête du Fonds monétaire international. Elle s’y emploie depuis 2011, elle a été renouvelée en 2016. Et celle qui a succédé à Dominique Strauss-Kahn ramasse aujourd'hui les lauriers.

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.