Comment les grandes marques françaises ont-elles traversé cette année très spéciale ? Quelles sont celles qui s’en sortent le mieux ? Le classement BrandZ de Kantar donne des réponses. Les consommateurs plébiscitent e luxe, la protection du climat ou le bio et la proximité

Yoplait, Le bon coin et Monoprix font leur entrée parmi les 50 marques les plus appréciées des Français
Yoplait, Le bon coin et Monoprix font leur entrée parmi les 50 marques les plus appréciées des Français © Getty / The Sydney Morning Herald

Oui, tous les ans cet institut d’études évalue les marques en fonction de leur popularité auprès des consommateurs et des ventes qu’elles génèrent dans le monde. Kantar publie ensuite le top 50 dans chaque pays avant de faire une synthèse mondiale en juin. Et devinez qui truste le podium pour la France cette année ? 

Toujours le luxe, comme l’an dernier, avec dans l’ordre :  Louis Vuitton, Chanel et Hermès. 

La quatrième marque, c’est L’Oréal Paris. D’ailleurs le groupe L’Oréal dans son ensemble signe une excellente performance. Il a trois autres marques dans le top 50 : Lancôme, Garnier, et La Roche Posay, dont la valeur gagne 25%, soit la plus forte hausse du classement, cinq fois plus que la moyenne. 

Ces marques sont tirées par leur succès à l’international et la progression constante de leurs ventes en Asie. 

Et y a-t-il de nouveaux noms dans ce classement ? 

Oui, trois petits nouveaux font leur entrée dans le top 50 : Yoplait, Leboncoin et Monoprix, grâce au confinement, au numérique et à la prise de conscience écologique. 

Monoprix a profité des trois à la fois. Contraints et forcés, nous avons privilégié la proximité pour nos courses. Le distributeur a aussi tiré parti de son partenariat avec Amazon et de l’automatisation de ses entrepôts pour la vente en ligne. L’enseigne mise aussi depuis longtemps sur le bio. 

Le bio et le local ainsi que les repas à la maison profitent aussi à Yoplait, dont l’engagement en faveur de la biodiversité a plu aux consommateurs. Et à l’étranger, la marque a misé avec succès sur le savoir vivre à la française. 

Pour Leboncoin, inutile de vous faire un dessin: le site de petites annonces conjugue à la fois la proximité, le numérique et l’écologie, puisqu’on peut donner une deuxième vie à un produit au lieu de le jeter. C’est d’ailleurs la seule marque tech - hors télécom- de ce classement. 

S’il y a trois entrants dans le top 50, ça veut dire qu’il y a trois sortants...

Oui : Citroën, le cognac Martell et Air France. En 2020, les marques automobiles ont toutes pris un bouillon en France. C’est très différent en Allemagne, où BMW et Mercedes restent dans le top 5. 

Martell, le cognac de Pernod Ricard, c’est plus étonnant car deux autres marques de cognac, Hennessy (le H de LVMH) et Rémy Martin, résistent très bien. [ Martell serait surtout vendu dans les bars, hôtels, restaurants, qui sont évidemment fermés. ]

Quant à Air France, c’est vrai qu’on n’a pas beaucoup pris l’avion cette année… ça n’aide ni les ventes ni la marque dont on n’entend plus parler que pour ses problèmes financiers.