Décidément le coronavirus impacte tous les secteurs économiques. Le prix des joueurs de foot s’effondre, d'après les calculs du cabinet KPMG. Après le record de 2019, le mercato 2020 devrait être plus modeste.

Effet Covid : le prix des joueurs de foot baisse
Effet Covid : le prix des joueurs de foot baisse © AFP / VALERY HACHE

Ce grand cabinet d’audit et de conseil a un département spécialisé dans le sport, très actif, dirigé par Andrea Sartori. Ce dernier est aussi professeur à l’Université Bocconi de Milan et supervise à la fois le sport, les loisirs et l’immobilier pour KPMG en Europe. 

Je ne sais pas ce qu’il pense de l’évolution des prix du mètre carré à Paris ou à Londres, mais ses prévisions pour le foot sont assez noires. Sartori a élaboré deux scénarios : l’un où la saison est purement et simplement arrêtée - la décision a déjà été prise en ce sens pour le championnat français - et l’autre où les matchs se jouent malgré le Covid, mais à huis-clos. 

Dans le pire scénario, qui nous concerne déjà, la perte de revenus dépasserait quatre milliards d’euros pour les clubs des Big 5 : Angleterre, Allemagne, Espagne, Italie, France.  

Ils auront moins d’argent pour le mercato

Et cela va faire baisser la valeur des joueurs de l’ordre de 25%. Alors, tous ne seront pas touchés de la même manière. 

Plus un joueur est âgé, plus sa valeur risque de baisser. De même, plus la fin de de son contrat est proche, plus il est vulnérable. C’est une double mauvaise nouvelle pour Lionel Messi, presque 33 ans, et pour le Barça. Il a beau être six fois Ballon d’or, sa valeur baisserait de 28%... à 127 millions d’euros tout de même. 

Cela dit ces révisions de valeurs ne changent pas l’ordre du classement des joueurs les plus chers. 

Selon KPMG on a toujours: 

1- Kylian Mbappe, qui passe de 225 millions à 177 millions (PSG)

2- Neymar, qui perdrait 20% (PSG)

3- Raheem Sterling (Manchester City)

4- Lionel Messi (Barcelone)

5- Mohamed Salah (Liverpool)

Club par club, ça donne quoi ? Pour Paris par exemple ? 

Au total, l’équipe du Paris-Saint-Germain vaudrait 700 millions d’euros après le Covid contre 930 millions avant et passerait de la sixième équipe la plus chère à la septième place, derrière le Bayern de Munich. 

Les clubs les plus affectés dans le TOP 10 seraient le FC Barcelone, le Real Madrid et Chelsea. 

Après les sommes records dépensées l’an dernier pour les transferts par les clubs des cinq grandes ligues européennes, 5,5 milliards d’euros au total, on devrait avoir un été moins bling bling. 

▶︎ Le lien vers l’étude KPMG

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.