Pour aider les Américains à surmonter la crise du Covid 19, Donald Trump envisage de distribuer à chaque adulte un chèque pouvant aller jusqu’à 1000 dollars, soit 900 euros. Le plan de soutien à l'économie serait de 1000 milliards de dollars. "Big", a dit la Maison Blanche.

Coronavirus : Donald Trump envisage de distribuer à chaque adulte un chèque pouvant aller jusqu’à 1000 dollars
Coronavirus : Donald Trump envisage de distribuer à chaque adulte un chèque pouvant aller jusqu’à 1000 dollars © AFP / Drew Angerer

Cette proposition fait consensus. Au départ, c’est une idée du sénateur républicain, Mitt Romney, qui n’est pas du tout un proche de Trump, mais elle est aussi largement soutenue par les démocrates. 

Donald Trump veut que ça aille vite. Il a demandé à son ministre des finances Steve Mnuchin de travailler immédiatement avec le Congrès pour définir les contours de la mesure et faire en sorte que l’argent soit versé aux Américains, sauf aux plus riches… dans les quinze jours. 

Jusqu’à maintenant, Trump envisageait plutôt une baisse d’impôt massive pour les classes moyennes et modestes avant les élections. Mais la crise du Covid 19, qui met l’économie américaine à l’arrêt, a changé la donne. L’effondrement de la Bourse aussi, qui a un effet énorme sur la retraite des Américains. 

Donald Trump a reconnu que les Etats-Unis allaient entrer en récession. 

Depuis lundi, il a complètement changé d’attitude face à l’épidémie de coronavirus et il a admis que la récession était “peut-être possible”. Autant dire qu'on y va tout droit !

Or aux Etats-Unis, l’économie a beaucoup moins de filets sociaux qu’en France ou en Allemagne. Les retournements sont donc brutaux. Souvenez-vous de toutes ces familles expulsées pendant la crise des subprimes. 

C’est pour éviter cela que la Maison Blanche et le Congrès travaillent à un énorme plan de soutien de l’économie : on parle de 1000 milliards de dollars - ça augmente d'heure en heure- bien plus qu’au moment de la crise des subprimes. “We’re going big”, a dit Trump.  Son administration a prévu du soutien aux entreprises, aux salariés malades, au système de santé, de l’aide alimentaire et puisqu’on met le libéralisme entre parenthèses, des aides d’Etat à Boeing et au secteur aérien. 

Et ce chèque de 1000 dollars que recevront les Américains, c’est la fameuse monnaie hélicoptère, dont parlent les économistes ? 

C’est le même principe : on donne de l’argent aux ménages pour les soutenir et surtout relancer l’économie. Et cet argent, ils n’ont pas à le rembourser… Le problème, c’est qu’il creuse les déficits...

Pour éviter cela, la vraie monnaie hélicoptère devrait être distribuée, non pas par l’Etat, mais par les banques centrales, qui font tourner la planche à billets. Le seul coût à payer c’est alors l’inflation que cela peut créer. 

Pour que les chèques de Trump deviennent de la monnaie hélicoptère, il suffirait que ce soit la banque centrale américaine qui finance le déficit… C’est encore un énorme tabou, mais en ce moment tout est possible. 

📚LIRE | Aux États-Unis, en pleine épidémie, on prend d'assaut les commerces... d'armes à feu

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.