L’Autorité des marchés financiers vient d’alerter sur une nouvelle forme d’arnaque sur Internet : l’arnaque aux faux troupeaux de vaches.

Arnaque aux faux troupeaux de vaches
Arnaque aux faux troupeaux de vaches © Getty / Anthony Lee

Cette arnaque, dite arnaque au cheptel, fait de plus en plus de victimes. Le principe est simple : les escrocs appâtent les investisseurs en herbe leur proposant d’investir dans des troupeaux de vaches loués à des éleveurs. Toute l’astuce consiste à vous faire croire que vous deviendrez aussi propriétaires de toutes les femelles à naître. Vous pouvez alors soit les vendre, soit les garder et faire grossir votre mise de départ. Dans tous les cas, on vous promet des rendements mirifiques. Sauf évidement que tout est bidon, à commencer par les vaches. 

Pour appâter leurs clients, les escrocs s’offrent des pages de pub en ligne

Ils postent des vidéos sur les réseaux sociaux qui renvoient sur des sites très bien faits, comme France Bovin ou cheptelepargne.com. Il se créerait actuellement un site de ce genre par semaine. À chaque fois, il y est question d’élevage laitier, d’agriculture bio, d’alimentation responsable. Bref, que des thèmes à la mode. Surtout, on vous invite à laisser votre numéro de téléphone pour en savoir plus. Et c’est là que le piège se referme. Les escrocs vous harcèlent de coups de fil avec un argumentaire parfaitement au point. Certains vous expliquent même que vous pourrez bénéficier des aides de la PAC. Ceux qui se sont fait avoir y ont laissé des plumes : en moyenne, leur perte se chiffrent à 15 000 € pour des montbéliardes ou des blondes d’Aquitaine dont ils ne verront jamais le bout du mufle.   

Comment détecter ce genre d’arnaque ? 

Qu’il s’agisse de faux diamants, de faux bitcoins, de faux grands crus de Bordeaux, on ne le répètera jamais assez, il est très facile de déjouer ce genre d’arnaque à condition de respecter trois règles simples :  

  • En matière d’investissements financiers, plus le rendement est élevé, plus c’est risqué. Si on vous propose un rendement élevé "garanti", c’est une arnaque.
  • Les escrocs opèrent toujours par téléphone et de l’étranger. Alors, vérifiez les adresses, demandez toujours à rencontrer physiquement un interlocuteur et ne faites jamais de virement bancaire vers un compte basé hors de France. 
  • Au moindre doute, il faut consultez « épargne info service » le site de renseignements de l’AMF qui tient à jour une liste blanche des sites autorisés à proposer des placements et une liste noire des sites frauduleux. 

A l’heure où l’on parle, l’AMF recense déjà 33 sites aux faux cheptels. L’un d’entre eux a fait preuve d’un certain humour puisque sa devise était "Liberté, égalité, vache à lait".

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.