Nicolas Sarkozy devrait bientôt entrer au conseil de surveillance du groupe Lagardère, comme l'a révélé l'hebdomadaire Marianne. Que va faire l’ancien président dans cette galère ?

Nicolas Sarkozy, ancien président de la République
Nicolas Sarkozy, ancien président de la République © AFP / GUILLAUME SOUVANT

Une galère, c’est le mot juste ! Le groupe Lagardère possède les magasins Relay et des duty free shops, Hachette, le troisième groupe d’édition mondial et un pôle média qui comprend encore Europe 1, Paris Match et le Journal du Dimanche. Il est dirigé par Arnaud Lagardère, le fils de Jean-Luc, apparemment moins doué pour les affaires que son père

C’est en tout cas ce que lui reproche un actionnaire activiste, un fonds qui se mêle de stratégie quand il juge qu’une action n’est pas assez rentable. Ce fonds s’appelle Amber Capital et il grignote petit à petit des parts du capital de Lagardère. Il en a maintenant plus qu’Arnaud Lagardère mais moins que le premier actionnaire, le fonds souverain du Qatar. 

Amber Capital menace de faire exploser le le système juridique - la "commandite"- qui permet à Arnaud de contrôler l’entreprise avec moins de 8% des actions et de “vivre sur la bête”

De qui Nicolas Sarkozy sera-t-il l’allié dans cette affaire ? 

Sa proximité avec Arnaud Lagardère est bien connue. Vous en trouverez un petit rappel sur le site de L’Obs. En 2005, Nicolas Sarkozy disait en parlant du fils de Jean-Luc qu’il était "plus qu’un ami, un frère". 

Et ils l’ont montrée en plusieurs occasions. Petit retour en arrière : 

  • 1992, la Cinq, la chaîne de télé du groupe, fait faillite, c’est le cabinet d’avocats Claude et Sarkozy qui défend Lagardère. 
  • 2003, à la mort de Jean-Luc, Nicolas Sarkozy conseille à Arnaud de prendre les rênes du groupe "vite et fort". Il est à Bercy en 2004 quand il faut régler les problèmes d’héritage. 

Ensuite, ça s’inverse : 

  • 2007 : Arnaud Lagardère écarte le patron de Paris Match qui a publié la photo de Cécilia Sarkozy avec Richard Attias, son futur mari, alors qu’elle est encore l’épouse de Nicolas Sarkozy. 
  • Plus tard, le JDD, qui a l’info que Cécilia n’est pas allée voter à la présidentielle, ne la publiera pas. 
  • 2019 : le JDD expose en détail les arguments de la défense de Nicolas Sarkozy dans l’affaire libyenne. 

Donc Nicolas Sarkozy va aider Arnaud Lagardère ? 

Son rôle doit être déterminant pour consolider le lien avec le Qatar, qui détient 13% du groupe Lagardère, et marginaliser Amber. 

Nicolas Sarkozy a d’excellentes relations avec la famille régnante ainsi qu’avec le fonds souverain, actionnaire du groupe Accor, dont l’ancien président de la République est administrateur. 

Il faut aussi rassurer le Crédit agricole, la banque d’Arnaud Lagardère, très endetté. Ce dernier clame haut et fort qu’il va “rester encore plusieurs décennies à la tête de [son] groupe”. Il semble sûr de l’effet Sarkozy. 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.