On pourrait même dire que ces annonces, elles datent de l’année dernière et qu’elles n’ont toujours pas été précisées...

Prenons par exemple la promesse d’Emmanuel Macron d’écrire aux Français « dans quelques jours ». Nous n’en savons pas plus. Hier soir, à l’Élysée, personne ne pouvait nous dire quand ce courrier serait envoyé. Ni même s’il s’agirait d’un courrier que chaque Français recevrait dans sa boîte aux lettres, ou bien d’un e-mail, ou encore d’une déclaration publiée sur le site de l’Élysée. Tout juste sait-on que la missive détaillera les « attentes » du président de la République vis-à-vis du grand débat national qui doit durer jusqu’au début du printemps.  

De petites phrases qui ressemblaient à des annonces mais qui n’en étaient pas vraiment

Si vous avez écouté attentivement le président de la République hier soir, vous devez mourir d’impatience à l’idée d’entendre, le « projet européen renouvelé » qu’il doit vous « présenter dans les prochaines semaines ». Alors maintenant vous vous demandez, si ce sera un grand discours, s'il y aura des nouveautés, des propositions, ou même des annonces… Vous risquez d’être déçu. Parce que dans l’entourage du président on indique qu’il n’y a pas de rendez-vous particulier de prévu, et qu’en fait Emmanuel Macron va tout simplement continuer à profiter de ses différentes interventions jusqu’au 26 mai prochain, date des élections européennes, pour parler d’Europe.  

Ce n'est pas la première fois que personne n’arrive à expliquer les déclarations du président 

Souvenez du 10 décembre, quand Emmanuel Macron a prononcé son allocution pour répondre aux revendications des « gilets jaunes ». Sur le papier, tout était clair, surtout quand il a promis que « le salaire d'un travailleur au SMIC augmenterait de 100 euros par mois dès 2019 ». Finalement, après des allers et retours incompréhensibles entre l’Élysée, Matignon et Bercy, on s’est aperçu que cette aide ne profiterait qu’à la moitié des travailleurs au SMIC. Idem avec le fameux « grand débat national », dont les contours ont été changés un nombre incalculable de fois, et qui pourraient d’ailleurs encore changer selon ce qu’Emmanuel Macron écrira dans son courrier aux Français. Mais on boucle la boucle: ce courrier, on ne sait toujours pas ce qu’il y aura dedans.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.