Mélenchon, Le Pen, Royal ? Non, ne cherchez pas… Pendant une crise de ce type, la vie politique intérieure est un peu tétanisée. C’est à la sortie qu’on fera vraiment les comptes. Actuellement le premier adversaire politique d'Emmanuel Macron est le premier ministre néerlandais, Mark Rutte.

Le premier ministre néerlandais Mark Rutte
Le premier ministre néerlandais Mark Rutte © AFP / BART MAAT / ANP

En quoi est-il l’adversaire de Macron ?

Rutte est le héraut de ces Etats du nord du Continent, très à cheval sur la rigueur budgétaire. A ce titre, il est l’opposant en chef aux « coronabonds ». 

Les coronabonds, c’est le surnom de ce projet lancé notamment par la France, l’Italie et l’Espagne et qui consiste en un instrument de dette mutualisée européenne. Il s’agit de lever des centaines de milliards pour répondre à la crise du coronavirus.

Et Rutte n’en veut pas. En s’y opposant, ainsi qu’à toute solidarité financière européenne supplémentaire, il met d’ailleurs l’euro en danger. Les Etats du sud de l’Europe, déjà très endettés, pourraient se retrouver dans une situation à la grecque avec la crise. 

La suite à écouter...

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.