« Guillaume Bachelay », la nouvelle « plume » de François Hollande, celui qui écrit les discours du Président, est un jeune homme que l'on ne s'attendait pas forcément à trouver à cette place aussi stratégique.

C'est étonnant. Depuis des mois, Guillaume Bachelay envoie au Chef de l'Etat, dans le plus grand secret, des discours et des argumentaires. La communication, elle est directe. Il envoie ses textes sur la boite mail personnelle du Chef de l'Etat.

Le Président adore son esprit vif, il est très rapide. Il a un grand sens des formules. Il connait par cœur la politique. A 41 ans, Guillaume Bachelay a déjà un sacré parcours : il est numéro 2 du PS, et député de Haute-Normandie.

Ce qui est incroyable dans cette collaboration, c'est que Guillaume Bachelay, c'est l'homme qui a inventé, avant 2012, les pires vacheries contre François Hollande.

Il a été, figurez-vous, la plume de Laurent Fabius, qui l'a repéré en premier, puis il a travaillé pour Martine Aubry.

Hollande, la « fraise des bois » : c'est Guillaume Bachelay qui a inventé cette expression. Bachelay avait aussi trouvé cet autre surnom contre Hollande, il l'appelait « Guimauve le conquérant ».

Mais ses faits de gloire, c'est surtout d'avoir soufflé à Martine Aubry, pendant la primaire, la pique contre « la gauche molle » ou encore, souvenez-vous, le fameux : « Quand c'est flou, c'est qu'il y a un loup »... Tout ca, c'est de lui.

le discours brouillé de françois hollande sur l'europe
le discours brouillé de françois hollande sur l'europe © reuters

Hollande ne lui en veut pas car on est en politique , et Hollande réagit... en animal politique, c'est-à-dire qu'il est capable - après tout, c'est une force – de mettre de côté sa rancune, si cela fait ses affaires. Là, il se dit qu'il récupère le meilleur fabricant de formules du PS. C'est une prise de guerre.

Et il en a besoin, de cette plume, parce qu'actuellement, le Chef de l'Etat est très, mais vraiment très mécontent de ceux qui sont payés pour lui écrire ses discours à l'Elysée.

Il barre des pages et des pages entières de discours. Il trouve ça trop technocrate, « pas assez politique », c'est ce qu'il dit.

Et c'est pour ça que Bachelay, qui lui, au contraire, est 100% politique, prend de plus en plus de poids.

Alors, cette ascension, elle est intéressante parce qu'elle dit deux choses.

D'abord, on voit bien que le Président est en train d'essayer de faire monter autour de lui une jeune garde : Emmanuel Macron, Najat Vallaud-Belkacem, Myriam el Khomry...

Ensuite, le Président cherche des gens qui vont l'aider à apparaître comme le meilleur rempart contre le FN. C'est sa stratégie pour 2017. Et cela tombe bien puisque Guillaume Bachelay a écrit un livre, en 2011, qui s'appelle, je vous le donne en mille : Répondre au FN, de A à Z .

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.