Beaucoup d'élus ont leur compte parodique sur le réseau Twitter et parfois, c'est plus vrai que nature !

Petit quizz.

Nardine Morano (faux compte Twitter)
Nardine Morano (faux compte Twitter) ©

Qui a déclaré : « Je ne suis pas raciste, j'ai une amie tchadienne, qui est plus noire qu'une arabe » ?

Fastoche, Nadine Morano ! Figurez-vous que ses dérapages ont fini par inspirer un compte Twitter parodique intitulé, je vous le donne en mille, « Nardine Morano ». Je vous le conseille, c'est drôlissime, mais moins que l'original. Je vous cite un de ces faux tweets, au sujet du pauvre DRH d'Air France qui a escaladé un grillage hier pour ne pas se retrouver cul nul : « Encore un migrant qui essaie de passer la frontière ! » Plus vrai que nature...

Qui a dit au sujet des ouvriers de Florange -d'accord, c'était du OFF : « on ne va pas remettre en cause la politique de l'Etat pour 500 salariés » (j'ai retrouvé ça dans mes carnets)?

Emmanuel Macron ! Lui aussi a son compte parodique, « Passion Macron », très drôle aussi. Et je vous passe les comptes fake de « Bernard Cavenaze », « Manuel Farce », « Valérie Détresse », « Claude Bart-Alone » ou « Bruno L'Amer »...

Officiellement, les politiques adorent ces caricatures ! Prenez Alain Juppé, quand les Guignols se sont fait décapiter par Vincent Bolloré, il a fait un tweet pour les soutenir en affichant la photo de sa marionnette. Je ne suis pas sûre qu'il apprécie autant son compte parodique, « Alain Jupépé », qui passe son temps dans des maisons de retraite...

Nicolas Sarkozy, c'est pareil. En 2007, vous vous en souvenez peut-être, il avait défendu Charlie Hebdo sur les caricatures de Mahomet en affirmant qu'il préférait « l'excès de caricature à l'absence de caricature ». En vrai, il a horreur de ça ! Je me souviens d'une conversation OFF avec lui où il m'avait expliqué qu'il détestait Plantu, parce que, je cite : « il me dessine tout le temps avec une mouche, comme si j'étais une merde ! » Morano aussi déteste ça. Elle m'avait confié, une fois, que sa mère avait fondu en larmes devant sa marionnette aux Guignols.

Finalement, est-ce que ces caricatures ne les mettent pas face à un miroir ? En tout cas, elles appuient là où ça fait mal. Et je vous conseille à ce propos un compte parodique très fin, celui du François Mitterrand, dont je vous livre ce faux tweet très éclairant : « Cambadélis nous dit qu'il vise les 500.000 adhérents au PS en 2017. Mais s'il leur reste 500.000 électeurs, ce sera déjà très bien ! » A s'y méprendre. On croirait entendre l'ancien président.

Compte Twitter François Mitterrand
Compte Twitter François Mitterrand © Radio France
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.